FREDERICTON (GNB) – La déclaration suivante a été émise, aujourd’hui, par la présidente de la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, Claire Roussel-Sullivan :

Le 8 octobre 2020, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a mis à jour son arrêté obligatoire rendu en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence en ajoutant une règle sur le port du masque obligatoire dans les espaces publics pour réduire la propagation de la COVID-19. Bien que la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick reconnaisse que le port du masque s’est révélé une mesure de santé publique importante pour réduire la propagation de la COVID-19, elle a examiné, dans le cadre de son mandat, la mesure telle qu’elle a été rédigée et la trouve raisonnable et équilibrée compte tenu de l’objectif et de l’urgence en matière de santé publique.

En particulier, nous sommes heureux de voir que l’arrêté obligatoire applique les principes de l’obligation d’accommodement en vertu de la loi en prenant des mesures d’adaptation à l’égard des personnes qui ne peuvent pas porter un masque en raison de leur âge, ou encore de leur incapacité mentale ou physique.

La commission encourage les personnes qui sont exemptées du port du masque pour des raisons de santé ou d’autres motifs protégés à communiquer avec les fournisseurs de services, les employeurs et les propriétaires pour trouver des mesures d’adaptation appropriées. Les entreprises sont invitées à trouver d’autres moyens de fournir leurs services, et les personnes qui sont exemptées du port du masque doivent accepter les mesures d’adaptation raisonnables prises, tout en accordant une attention particulière à la distanciation physique et au lavage fréquent des mains et en évitant, autant que possible, les endroits achalandés.

Au cours des dernières semaines, la commission a reçu de nombreuses demandes de renseignements concernant le port du masque. Elle est heureuse que divers organismes gouvernementaux, ministères, employeurs et fournisseurs de services aient communiqué avec elle pour vérifier s’ils appliquent correctement l’arrêté obligatoire et les mesures d’adaptation en vertu de la loi.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de la loi et sur la façon dont la commission peut aider, les gens du Nouveau-Brunswick peuvent composer le 506-453-2301 ou le 1-888-471-2233 (sans frais dans la province). Ils peuvent également consulter le site Web de la commission ou envoyer un courriel à hrc.cdp@gnb.ca.