FREDERICTON (GNB) – La lieutenante-gouverneure, Jocelyne Roy Vienneau a remis, aujourd’hui, le Prix des droits de la personne du Nouveau-Brunswick 2016 à Anne Huestis Scott lors d'une cérémonie tenue à la Résidence du gouverneur, à Fredericton.

Le prix a été décerné à Mme Huestis Scott en raison de son travail exceptionnel dans la promotion des droits de la personne dans la province. Ses œuvres littéraires sont une source d’inspiration, notamment pour les jeunes, car ils valorisent une meilleure compréhension des droits de la personne.

Mme Huestis Scott est notamment l’auteure de The Boy Who Was Bullied, une œuvre publiée en 2011 qui raconte l’histoire de John Peters Humphrey, le rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme. En décembre 2012, Mme Huestis Scott a été invitée à se rendre aux Nations Unies, à New York, pour le lancement international de son livre présenté par l’ancien ambassadeur du Canada aux Nations Unies, Guillermo Rishchynski.

En 2013, la société Hemmings House Pictures a produit un documentaire parrainé par la CBC et intitulé The Boy Who Was Bullied, qui a été diffusé dans tout le pays. Au cours des années, Mme Huestis Scott a fait plus d’une centaine de présentations dans des écoles au Canada et aux États-Unis afin de présenter son livre en plus d’aider certaines écoles à monter des pièces de théâtre basées sur son livre.

Tout récemment, elle a publié Let’s Make It Right, un livre qui explore les droits des enfants dans le monde. Ce livre pour les enfants a pour but de leur démontrer qu’ils ont des droits, peu importe qui ils sont, l’endroit où ils vivent, la langue qu’ils parlent, leur genre, leur ethnie ou leur classe sociale.

Le prix est représenté par une sculpture de noyer et d’érable. Les noms des récipiendaires sont gravés sur la base du prix, qui figure dans une exposition permanente, ouverte au public, à la Résidence du gouverneur.

Le prix a été créé par la commission en 1988 en vue de souligner le 40e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Chaque année, la commission attribue le prix à une personne ou à un groupe du Nouveau-Brunswick qui s’est démarqué par ses efforts, ses réalisations et son leadership exceptionnels, à titre bénévole, dans la promotion des droits de la personne. Les mises en candidature sont sollicitées auprès d’un vaste éventail de groupes.