Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Actions provinciales

500 000 $ – Inspection et amélioration de la station de relèvement des eaux usées du parc provincial de la plage Parlee

Cela implique une évaluation technique détaillée de la condition du système de collecte des eaux usées à la plage Parlee et le remplacement de toutes défaillances identifiées telles que l’ajout d’une génératrice de secours dans l’infrastructure du système.

En cours  

  • La première phase du projet, qui consistait à installer une nouvelle infrastructure souterraine, a été achevée en juin 2018, avant la haute saison touristique.
  • Les travaux nécessaires pour raccorder la nouvelle infrastructure au réseau de la Commission seront effectués au cours de la phase deux prévue à l’automne, après la saison touristique.
  • Entre-temps, le parc poursuivra ses activités pendant la saison d’exploitation 2018 en utilisant le réseau collecteur et la station de pompage existants.


40 000 $
– Amélioration du bassin de stabilisation de la plage Murray

Cela implique l’inspection et l’amélioration du bassin de stabilisation; l’installation d’un infuseur de nutriments pour l’eau affluente, d’un purificateur ultraviolet pour l’eau effluente et l’installation d’une génératrice de secours.

En cours

  • Au printemps 2018, des travaux visant à fournir une alimentation électrique à l’étang de stabilisation ont été effectués. Ces derniers comprennent les raccordements électriques nécessaires au réseau et l’installation d’une génératrice de secours pour que l’étang de stabilisation puisse fonctionner en cas de panne de courant.
  • Les spécifications de conception du nouveau système de purification par rayons UV (y compris l’enveloppe en ciment et le bassin collecteur) ont été établies en juin 2018 et, à la suite d’un examen du MTPC au début de juillet, une demande visant à apporter des modifications a été présentée afin d’améliorer l’efficacité fonctionnelle du système. Le système sera mis en oeuvre cet été.  


75 000 $
– Amélioration de stations de pompage à deux marinas et collaboration avec les marinas pour éduquer le public sur les règles nautiques et les charges d’eaux usées

Cela va assurer que l’infrastructure à ces deux stations de pompage est adéquate, convenable et facile à utiliser. Cela vise à encourager le pompage des réservoirs de rétention des bateaux à ces stations.

Fait
   

10 000 $ – Éducation : responsabilisation des propriétaires de chiens

Ce programme va aider à éduquer les gens face aux avantages environnementaux lorsqu’ils ramassent les excréments de leurs chiens.

Fait (voir le plan de travail de 2018)  
   

5 000 $ – Installation de bouées à une plus grande distance de la zone de baignade

Détermination d’une zone d’exclusion des bateaux plus grande à la plage Parlee et installation de bouées visibles.

Fait   


18 500 $
 – Relevé de terrain indépendant pour délimiter les terres humides

Cette étude va améliorer notre compréhension de la portée spatiale et de la fonction des terres humides locales.

Fait
  

50 000 $ – Faire un inventaire des fosses septiques privées *

Il s’agit d’une étude préliminaire afin de faire l’inventaire de tous les systèmes de fosses septiques privés, les paquets de filtration (parcs à roulottes, subdivisions), les déversements industriels le long de la côte de la baie de Shediac et des rivières sur le territoire de la Commission des égouts du Grand Shediac et à trois kilomètres de leurs limites.

Fait
    

8 000 $ – Installation d’un pluviomètre et capture des données en temps quasi réel *

Une station météorologique (pluviomètre, vitesse et directions du vent) sera installée et automatisée dans la région de la plage Parlee afin d’accéder aux données en temps quasi réel.

Fait
   

Actions fédérales

828 000 $ – Contribution fédérale sous le Fonds de la taxe sur l’essence – Projet pour les infrastructures d’eaux usées de Pointe-du-Chêne

Le but de ce projet est de réduire l’infiltration dans la région et réduire les risques de débordements des eaux d’égout résultant d’une défaillance des installations. Si des débordements survenaient à la station de relèvement no 7, ceux-ci se déverseraient dans la Baie de Shediac et de ce fait, pourraient contribuer à la contamination.

En cours (l’EIE est en cours – le projet devrait être achevé à la fin de l’automne 2018)
   

1 534 500 $ – Sous-total des actions
  

Études

50 000 $ – Examiner le ruissellement des eaux pluviales et les problèmes liés à sa gestion afin d’identifier les sources diffuses potentielles de contamination

Cela permettra de faire l’inventaire de tous les tuyaux d’évacuation d’effluents dans la baie de Shediac et de faire de la surveillance pendant et après les chutes de pluie afin de mieux comprendre l’impact du ruissellement des eaux pluviales sur la qualité de l’eau dans la baie de Shediac.

Fait (d’autres efforts sont indiqués dans le plan de travail)
   

10 000 $ – Examen des activités agricoles

Identification des sources potentielles de pollution (diffuse) agricole qui pourraient contribuer à la quantité de coliformes fécaux dans la baie de Shediac.

En cours (en cours durant la saison 2018)
   

25 000 $ – Rapport sur la baie de Shediac

Il s’agit d’un rapport détaillé qui sera préparé par l’Association du bassin versant de la baie de Shediac au sujet des conditions environnementales dans la baie de Shediac.

Fait
  

25 000 $ – Évaluation des effets cumulatifs et élaboration des protocoles *

Ce projet visera à proposer des réponses aux questions suivantes : Quels sont les protocoles normalisés à suivre pour les cas où il est important de prévoir les effets cumulatifs des prochains développements et des effets possibles sur l’environnement? Quelle capacité prévoit-on pour l’infrastructure municipale des effluents d’eau usée? Comment les règlements d’urbanisme locaux sont-ils reliés aux effets cumulatifs possibles sur l’environnement du bassin hydrographique de la baie de Shediac?

Fait
   

15 000 $ – Pratiques exemplaires d’aménagement de la plage *

Ce projet visera à proposer des réponses aux questions suivantes : Quel est le meilleur temps de l’année pour ajouter du sable sur la plage afin de reconstituer l’érosion des côtes, et sous quelles conditions? Existe-t-il des pratiques d’aménagement exemplaires pour éliminer les algues? Ce projet consistera principalement à rechercher de la documentation et à compiler les pratiques d’aménagement exemplaires ainsi que les protocoles en vigueur. Une partie de ce projet exige de connaître la charge bactérienne possible contenue dans le sable qu’il faudra enlever.

Fait 
   

35 000 $ – Modélisation de l’hydrodynamique côtière *

Il sera important d’établir l’influence des marées et des courants ainsi que de comprendre celle des vents dominants sur la circulation de l’eau dans la région de la baie de Shediac, car les bactéries peuvent se déplacer dans l’environnement et s’éloigner de leur source première. Cela permettra de mieux comprendre et de mieux localiser les sources de bactéries dans le secteur de la plage. Une brève étude a été réalisée en 1999 – le présent projet mettra à jour et prolongera le précédent travail.

Fait
   

50 000 $ – Bactéries sous le sable de la plage et trajets d’écoulement des eaux souterraines peu profondes *

Cette étude pourrait donner des indications sur les sources possibles des bactéries qui passent dans les eaux souterraines peu profondes comparativement aux bactéries qui proviennent d’une source ponctuelle et se déchargent directement dans la baie.

Fait
   

80 000 $ – Étude de reconnaissance du bassin hydrographique et programme d’échantillonnage d’eau*

Il s’agit d’une étude combinée des observations visuelles et des échantillonnages d’eau visant à localiser les sources ponctuelles et diffuses des bactéries dans le bassin hydrographique de la baie de Shediac. Une première compilation de cartes sera effectuée, ainsi qu’un examen des sources possibles (emplacements des tuyaux d’évacuation, fermes avec des animaux et du fumier, fosses septiques, etc.). Les échantillons d’eau seront prélevés entre mai et novembre 2017. Une fois les résultats des échantillons obtenus, il sera possible de localiser les sources probables et de prendre des mesures correctives tout au long de la durée du projet.

Fait
  

290 000 $ – Sous-total des études

 

Autres

253 000 $ – Projets du Fonds en fiducie pour l’environnement bénéfiques pour la région de la baie de Shediac

Des projets pour promouvoir l’intendance environnementale, l’éducation et l’analyse de la qualité de l’eau de la région.

En cours (dans le cadre de l’élaboration d’une approche provinciale de la gestion des bassins hydrographiques)
    

850 000 $ – Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU)

Améliorations de stations de relèvement : amélioration de la station de relèvement 11 et installation de nouvelles génératrices aux stations de relèvement 1, 5, 6 et 12.

Travaux achevés à 95 % (une génératrice additionnelle devrait être installée à la station de relèvement 1 d’ici la fin d’août 2018)


Financement total: 2 927 500 $

*  Projets déjà identifiés dans les travaux scientifiques pour identifier les sources de bactéries