Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Extraits de Mi’kmaq & Maliseet:
First Nations of the Maritimes, par Robert Leavitt

Des fouilles archéologiques ont révélé que la région des Maritimes du Canada est habitée depuis au moins 10 600 ans. Il n'y a aucun doute que des gens étaient ici avant cela, mais aucune preuve physique de leur présence n'a été découverte.

La région des Maritimes n'aurait pas pu être habitée il y a plus de 13 000 ans puisque, selon des données géologiques, presque tout le territoire était recouvert de glace.

Il semble que les premiers habitants de la région fabriquaient des armes, tuaient le gibier, nettoyaient des peaux d'animaux et faisaient cuire de la viande il y a environ 10 600 ans dans un campement découvert à Debert (Nouvelle-Écosse). Même à l'époque de ces chasseurs, certaines montagnes de la région étaient toujours recouvertes de petites calottes glacières.

Plus tard, ces calottes glacières ont disparu, le climat s'est graduellement réchauffé, et certaines espèces de la flore et de la faune sont apparues, alors que d'autres ont disparu. L'environnement des Provinces maritimes a depuis évolué pour devenir ce qu'il est aujourd'hui.

""

Présence humaine dans les Maritimes

Bien que la région des Maritimes soit habitée depuis plus de 10 000 ans, les gens venus d'Europe et d'autres continents sont ici depuis moins de 500 ans, soit moins de 5 p. 100 de cette période.

Il est évident que le peuplement et la colonisation des Européens, ainsi que les progrès technologiques du vingtième siècle, ont grandement modifié la région. De tels changements se sont également produits il y a très longtemps.

Au cours de ces milliers d'années, des initiatives régionales, ainsi que la communication et le commerce avec d'autres peuples, ont grandement modifié le mode de vie dans la région des Maritimes, notamment au niveau de la technologie, de la conception et des pratiques religieuses.

En dépit de tous les changements qui se sont produits jadis ou plus récemment, on retrouve toujours des traces distinctes du passé des Maritimes, notamment les langues parlées par les autochtones ou familières pour les habitants d'une même région géographique, la tradition orale et autres caractéristiques de la culture micmaque et malécite (ex : techniques d'utilisation de plantes médicinales) conservés par les autochtones et les allochtones de la région à titre d'éléments fondamentaux du patrimoine des Maritimes.