Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Novembre 2019

Trevali Mining Corp. a annoncé dans un communiqué du 5 novembre dernier les résultats de ses activités du troisième trimestre. À sa mine Caribou, les chiffres totaux de production signalent l’extraction de 244 707 tonnes, le broyage de 248 710 tonnes et la récupération de 20,3 millions de livres exploitables de Zn, de 7,5 millions de livres exploitables de Pb et de 0,2 million d’onces exploitables d’Ag. Trevali a par ailleurs rapporté qu’elle évalue la viabilité de l’extraction de piliers de sole exclus des réserves et qu’elle fera l’essai d’une méthode d’extraction par foudroyage par sous-étages de rechange à compter du quatrième trimestre de 2019. Si elle obtient des résultats positifs, elle adoptera la méthode d’extraction en question à une plus grande échelle partout à l’intérieur de la mine en plus d’élaborer un nouveau plan de mine et de convertir les ressources existantes en réserves. La mine Caribou n’alimente pas à l’heure actuelle l’usine de concentration à son plein régime; la société songe par conséquent à utiliser sa propriété Restigouche (située à environ 3,5 km de l’usine de concentration Caribou, comme source de minerai supplémentaire. Le minerai serait déposé en tas sur les lieux, puis transporté selon les besoins à l’usine Caribou aux fins de son traitement. Restigouche nécessite des capitaux limités pour atteindre le stade de la production et la société prévoit prendre une décision avant la fin du premier trimestre de 2020, après avoir effectué une étude métallurgique préliminaire interne. Les résultats initiaux des quatre puits d’exploration forés pour vérifier le prolongement septentrional du membre Caribou Northern semblent valider de manière générale le modèle du bloc. Le programme vise à raffiner la classification des ressources minérales, faisant passer les ressources inférées à la catégorie des ressources indiquées plus au nord et au-dessous des ressources minérales mesurées et indiquées actuelles, à améliorer la précision du modèle géologique et à évaluer la viabilité économique de la mise en valeur le long du membre Northern. Les travaux de forage se poursuivront au cours du quatrième trimestre de 2019 à Caribou et des travaux d’exploration visant la vérification d’anomalies superficielles devraient débuter à Murray Brook South.

Puma Exploration a annoncé dans un communiqué du 6 novembre dernier les résultats de son programme d’évaluation des métaux précieux (PEMP) du gîte de Murray Brook dans le nord du Nouveau-Brunswick. La société a reçu les résultats des dosages d’or relatifs aux 207 premiers échantillons provenant des deux puits du programme de forage métallurgique de 2018. Le sulfure massif dans le puits MB18-07 était enrichi de façon générale d’or et d’argent sur toute sa longueur, avec des concentrations de 0,67 g/t d’Au et de 96 g/t d’Ag sur 87,0 mètres. Les teneurs supérieures en or à l’intérieur de ce puits, notamment 1,15 g/t d’Au et 87 g/t d’Ag sur 22,0 mètres, se trouvaient dans la zone de contact du mur avec les sédiments altérés. Six cent cinquante (650) échantillons supplémentaires provenant du programme de forage métallurgique de 2018 (six puits) sont prêts à faire l’objet de dosages de l’or.