Gouvernement du Nouveau-Brunswick
red_tape_category


Les formalités administratives, la paperasse inutile et la surcharge administrative sont des obstacles courants avec lesquels doivent composer les professionnels du système d’éducation publique et qui les distraient de leur mission principale : soutenir les élèves.

Les éducateurs nous l’ont dit : il y a trop de paperasse et trop de formulaires à remplir. S’ajoute aussi à cette frustration le sentiment que le cadre législatif et politique, dans son ensemble, est trop restrictif. Les enseignants ne disposent pas de la souplesse nécessaire pour répondre aux besoins des élèves et consacrent trop souvent leur temps à essayer de réduire ce fardeau administratif et bureaucratique.

Par conséquent, en vue de nous attaquer à ce problème, nous voulons avoir votre avis – vous, les enseignants, les assistants en éducation et les autres professionnels du système. Nous voulons aussi connaître l’opinion des élèves et des parents à ce sujet. Qu’est-ce qui empêche les enseignants de soutenir leurs élèves? Qu’est-ce qui fait obstacle à l’innovation et à la prise de risques par les directeurs et des administrateurs?

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance (MEDPE) a donc décidé de lancer le premier défi de réduction des formalités administratives dans notre système d’éducation publique. C’est pourquoi nous voulons avoir votre avis sur les éléments à améliorer pour relever ce défi – que ce soit au sujet de la Loi sur l’éducation, de la réglementation d’une politique ou d’une pratique particulière à votre district scolaire ou à votre école.


Vous êtes invités, à compter d’aujourd’hui, à nous envoyer vos suggestions et commentaires par courriel à consultation.eecd-edpe@gnb.ca. Assurez-vous d'indiquer la « formalité administrative  » dans la ligne d'objet.  Veuillez y décrire la nature du problème et son origine, ainsi que des idées d’amélioration. Faites en sorte de décrire l’origine des formalités administratives et n’hésitez pas à nous faire part de pratiques exemplaires dont nous ignorons l’existence. Une fois reçus, vos avis seront examinés au Ministère par une équipe de spécialistes en la matière, notamment des éducateurs.

Les propositions reçues par le Ministère feront d’abord l’objet d’une sélection en fonction de leur faisabilité (p. ex. : légalité, cohérence avec les valeurs et la vision du système scolaire public et possibilité de mise en œuvre dans l’ensemble de la province). Les suggestions retenues seront publiées sur le site Web ministériel pendant trente (30) jours et le public se verra offrir l’occasion de partager ensemble et de trouver des options novatrices et créatives pour éliminer les formalités administratives.

On encourage tous les citoyens, mais plus particulièrement les enseignants, les élèves et les parents, à soumettre leurs idées de changement et de solutions éventuelles. Une fois le délai de trente (30) jours expiré, le personnel du ministère consultera les spécialistes en la matière pour déterminer comment réduire le nombre de formalités administratives.