FREDERICTON (GNB) – Toutes les femmes enceintes du Nouveau-Brunswick sont désormais admissibles à recevoir un vaccin contre la COVID-19, peu importe si elles ont d’autres problème de santé.

« Des événements récents dans d’autres administrations ont souligné les risques associés à une infection à la COVID-19 chez les femmes enceintes, qui sont possiblement renforcés par la propagation de souches variantes », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Les femmes enceintes qui ont la COVID-19 semblent être plus propices à développer des complications respiratoires qui nécessitent des soins intensifs et à avoir besoin de ventilation, comparativement aux femmes qui ne sont pas enceintes. »

Avant aujourd’hui, la Santé publique accordait la priorité pour la vaccination aux femmes enceintes qui avaient deux problèmes médicaux ou plus, étant donné que les preuves montraient que les cas graves de morbidité reliés à la COVID-19 semblaient plus élevés chez les femmes qui avaient de tels facteurs de risque.

Les femmes enceintes peuvent maintenant fixer un rendez-vous en s’inscrivant en ligne pour participer à une clinique communautaire du Réseau de santé Vitalité ou du Réseau de santé Horizon. Si elles ne sont pas en mesure de prendre un rendez-vous en ligne, elles peuvent composer le 1-833-437-1424.

Un décès

La Santé publique a confirmé, aujourd’hui, le décès d’une personne âgée entre 60 et 69 ans dans la zone 2 (région de Saint John) en raison de la COVID-19. Il s’agit du 34e décès lié à la COVID-19 enregistré dans la province.

« Je suis triste d’apprendre qu’une autre personne a perdu la vie en raison de la COVID-19 », a affirmé la ministre de la Santé, Dorothy Shephard. « Au nom de tous les gens du Nouveau-Brunswick, j’offre mes sincères condoléances à la famille et aux amis de cette personne. »

« Je souhaite offrir mes plus sincères condoléances aux êtres chers de cette personne en ces moments extrêmement difficiles, a dit la Dre Russell. Ce décès est un rappel tragique que la COVID-19 est encore autour de nous et que nous devons tous continuer à prendre des précautions et à suivre les conseils de la Santé publique afin de ralentir la propagation du virus. »

Sept nouveaux cas

La Santé publique a signalé sept nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui.

Il y a un cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit une personne âgée de 20 à 29 ans, et ce cas est lié à un voyage.

Il y a deux cas dans la zone 2 (région de Saint John), soit :

  • une personne âgée de 50 à 59 ans; et
  • une personne âgée de 90 ans ou plus.

Ces deux cas sont des contacts de cas déjà confirmés.

Il y a trois cas dans la zone 4 (région d’Edmundston), soit :

  • une personne âgée de 19 ans ou moins;
  • une personne âgée de 40 à 49 ans; et
  • une personne âgée de 50 à 59 ans.

Deux de ces trois cas sont des contacts de cas déjà confirmés, et l’autre cas fait l’objet d’une enquête.

Il y a un cas dans la zone 7 (région de Miramichi), soit une personne âgée de 40 à 49 ans, et ce cas est lié à un voyage.

Il y a 1804 cas confirmés au Nouveau-Brunswick. Depuis hier, sept personnes se sont rétablies, ce qui donne un nombre total de 1631 rétablissements jusqu’à maintenant. Il y a eu 34 décès, et il y a 138 cas actifs. Quinze personnes sont hospitalisées, dont cinq à l’unité des soins intensifs. Hier 1005 tests de dépistage ont été réalisés, ce qui donne un nombre total de 278 711 tests jusqu’à maintenant.

Exposition possible dans une garderie

Une exposition possible à un cas positif de COVID-19 a été confirmé à la Garderie Happy Feet, à Grand-Sault, et les familles touchées en ont été informées. Si vous ou un membre de votre famille avez été en contact étroit avec un cas confirmé, la Santé publique communiquera avec vous à des fins de recherche de contacts. Si la Santé publique ne communique pas avec vous, cela signifie que vous n’êtes pas considéré comme un contact étroit des cas confirmés.

Éclosions déclarées dans deux établissements

La Santé publique a déclaré des éclosions dans deux foyers de soins spéciaux, aujourd’hui, après un cas confirmé de COVID-19 dans chacun des établissements.

Des membres de l’équipe provinciale de gestion rapide des éclosions sont présents pour apporter leur soutien aux résidents et aux équipes de soins des établissements, soit au Pavillon Beau-Lieu, un foyer de soins spéciaux situé à Grand-Sault, dans la zone 4 (région d’Edmundston) et au Murray Street Lodge, situé à Grand Bay-Westfield, dans la zone 2 (région de Saint John).

Avis d’exposition

La Santé publique suit une procédure standard lorsque le public pourrait avoir été exposé à une personne dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif. Lorsque la tenue de registres permet de trouver et de confirmer l’identité des personnes qui pourraient avoir été exposées, les représentants de la Santé publique communiquent directement avec ces personnes et n’émettent pas d’annonce distincte. Lorsque les représentants ne sont pas certains d’identifier exactement les personnes qui auraient pu être exposées au virus dans un lieu donné, la Santé publique émet une annonce pour essayer de joindre toutes les personnes qui pourraient avoir été touchées et leur fournir des instructions.

La Santé publique a recensé des sources possibles d’exposition aux endroits suivants :

  • Centre E. et P. Sénéchal (clinique de vaccination du Réseau de santé Vitalité), 60, rue Ouellette, à Grand-Sault, le lundi 19 avril entre 13 h 15 et 19 h.
  • Paroisse Holy Spirit (lieu de culte Saint Matthews), 45, promenade Dollard, à Saint John, le dimanche 18 avril entre 11 h et midi.

Rappel des directives concernant le confinement et les phases d’alerte orange et jaune

Un secteur de la zone 4 (région d’Edmundston), soit la ville d’Edmundston et la région du Haut-Madawaska, est en confinement en vertu de l’arrêté obligatoire de la province. La liste détaillée des restrictions en période de confinement, y compris ce qui peut demeurer ouvert et ce qui doit fermer, est disponible en ligne.

Les communautés de Saint-Léonard, Grand-Sault, Drummond, New Denmark et Four Falls sont désormais dans la phase orange.

Toutes les autres zones et communautés de la province, y compris les régions de Saint-Quentin et de Kedgwick dans la zone 4, demeurent dans la phase jaune.

Les déplacements ne sont pas permis à l’intérieur et à l’extérieur d’un secteur en confinement, ni au sein d’un secteur en confinement, sauf en cas de nécessité, par exemple pour des vaccinations, des rendez-vous médicaux, le travail ou l’achat de biens essentiels. Les déplacements ne sont pas recommandés à l’intérieur et à l’extérieur d’un secteur dans la phase orange. Cette recommandation s’applique aux déplacements pour les événements sportifs et les activités de divertissement dans d’autres zones. Les déplacements entre les zones en phase jaune sont permis.