FREDERICTON (GNB) – Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance s’est associé à la Fondation du soudage CWB, Ocean Steel & Construction Ltd. et Source Atlantic Ltd. pour la construction d’une remorque de soudage mobile en vue d’offrir aux élèves des écoles secondaires du Nouveau-Brunswick de précieuses possibilités d’apprentissage expérientiel.

Le coût total de la construction de la remorque, qui s’élève à 240 000 $, sera réparti également entre les partenaires.

« Il est essentiel de prendre des mesures pour que tous les élèves du Nouveau-Brunswick aient accès à des possibilités d’apprentissage pratique, surtout en formation professionnelle, afin d’assurer leur réussite à long terme », a affirmé le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « En faisant équipe avec des chefs de file de l’industrie, nous sommes en mesure d’offrir aux élèves de toutes les communautés un accès à un environnement d’apprentissage expérientiel de grande qualité. Cette remorque de soudage mobile permettra aux élèves d’acquérir une expérience précieuse qui les aidera à partir du bon pied afin de se préparer au marché du travail ou en prévision d’une formation ou d’études de niveau postsecondaire. »

La construction débutera au printemps 2021 et les travaux se poursuivront tout au long de l’été. La remorque devrait être fonctionnelle en septembre 2021. Elle pourra accueillir 16 élèves, et elle abritera huit cabines de soudage, une station de meulage et de coupe, ainsi qu’une zone de test de soudure.

La remorque sera d’abord utilisée durant un semestre complet à la Leo Hayes High School de Fredericton, qui compte un formateur qualifié en soudage, mais qui ne dispose d’aucune installation de soudage. Par la suite, elle sera déplacée d’une école à l’autre, en milieu urbain comme en milieu rural, ce qui permettra aux établissements n’ayant pas les installations appropriées d’offrir des cours de soudage.

« Une partie de notre mandat consiste à réduire les obstacles à la formation en soudage pour les élèves canadiens, et cette remorque de soudage mobile permettra à des élèves qui n’en auraient peut-être pas eu l’occasion de découvrir le soudage », a dit la directrice générale de la Fondation du soudage CWB, Susan Crowley. « Le soudage ouvre la porte à d’innombrables possibilités de métiers spécialisés et de carrières en science, technologie, ingénierie et mathématiques. Grâce à la contribution et au leadership de nos partenaires du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, d’OSCO et de Source Atlantic, des jeunes pourront explorer le soudage et voir où cette compétence pourrait les amener dans leur carrière et dans leur vie. »

Selon la Fondation du soudage CWB, l’industrie canadienne du soudage et de la fabrication connaît une pénurie de professionnels du soudage en raison du vieillissement de la population canadienne, d’un manque d’intérêt de la part des jeunes envers les métiers spécialisés, et d’une réduction de l’importance accordée à l’enseignement des métiers spécialisés dans les établissements secondaires et postsecondaires. De récentes enquêtes sur le marché du travail indiquent que l’industrie du soudage et de l’assemblage et le secteur de la construction dans son ensemble connaîtront une forte croissance au cours des 10 prochaines années et même au-delà.

« Il est important de créer des possibilités permettant à nos élèves d’explorer des carrières dans le secteur des métiers, mais il ne suffit pas de simplement ajouter et aménager une infrastructure dans les écoles, a déclaré M. Cardy. Ce partenariat est un excellent exemple de la façon dont le gouvernement peut travailler avec l’industrie pour répondre aux besoins de notre marché du travail en pleine évolution. »

Les élèves qui utiliseront la remorque bénéficieront d’un programme en ligne et d’une formation offerte par des enseignants ayant un profil répondant aux normes de l’industrie par l’intermédiaire de la Fondation du soudage CWB. En plus d’acquérir des compétences en soudage, les élèves découvriront les cheminements d’apprentissage et les possibilités de carrières en soudage ainsi que dans des métiers et professions connexes.

« Ocean Steel et Source Atlantic sont des entreprises néo-brunswickoises prospères et établies depuis longtemps, qui veulent soutenir la nouvelle génération d’élèves du Nouveau-Brunswick », a affirmé le président-directeur général d’Ocean Steel & Construction et de Source Atlantic, John Irving. « Nous croyons qu’il est important de montrer à nos élèves les possibilités et les cheminements de carrière qui s’offrent à eux ici, dans notre province, et de les aider à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour réussir. Ocean Steel et Source Atlantic sont ravies de faire partie de ce projet stimulant et unique en son genre pour nos élèves de niveau secondaire du Nouveau-Brunswick. »

Accroître les possibilités d’apprentissage expérientiel est une mesure qui appuie les plans d'éducation de 10 ans et Succès chez nous : Un livre vert sur l'éducation au Nouveau-Brunswick. Bâtir un système d’éducation de première classe afin de permettre aux élèves d’atteindre leur plein potentiel est une priorité du gouvernement.