Protégez-vous et protégez les autres contre la COVID-19

Il est raisonnable de penser que la COVID-19 évolue dans votre communauté. Nous encourageons donc les Néo-Brunswickois à prendre des mesures pour veiller à leur santé et à celle des autres.


Vivre avec la COVID-19

Les Néo-Brunswickois sont invités à évaluer et à gérer leur risque personnel et à continuer de mettre en pratique les mesures préventives de santé publique qui peuvent réduire leurs risques de contracter ou de propager la COVID-19. Ils sont également encouragés à continuer d’adopter des comportements sains de base, comme se laver les mains souvent, se couvrir la bouche ou le nez lorsqu’ils toussent ou éternuent, limiter leurs contacts avec les personnes susceptibles de développer une forme grave de la maladie et rester à la maison s’ils sont malades. Les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 sont encouragées à subir un test .

Certaines personnes sont plus susceptibles d’être très malades si elles contractent la COVID-19. Lorsqu’elles évaluent leur risque personnel, elles doivent tenir compte des milieux dans lesquels elles interagissent avec d’autres personnes, ainsi que de leur propre santé et de celle des membres de leur famille qui présentent des facteurs de risque.

 


Personnes susceptibles de développer une forme grave de la COVID-19

  • Les personnes qui ne sont pas encore pleinement vaccinées
  • Les personnes d’un âge avancé, tout particulièrement celles de 50 ans et plus
  • Les personnes de tout âge atteintes d’un problème de santé chronique, y compris :
    • la démence
    • le diabète
    • une maladie du cœur
    • l’hypertension ou une pression artérielle élevée
    • une maladie rénale
    • une maladie du foie
    • une maladie pulmonaire
    • l’obésité (indice de masse corporelle de 40 ou plus)
    • un accident vasculaire cérébral
  • Les personnes de tout âge qui sont immunodéprimées, y compris :
    • celles ayant un problème de santé sous-jacent (p. ex. traitement récent contre le cancer, transplantation d’un organe solide ou de moelle osseuse, trouble du système immunitaire, VIH ou sida, absence de rate, dialyse)
    • celles prenant des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire (p. ex. chimiothérapie)
  • Les femmes enceintes

 

 


Milieux ou activités qui posent un risque élevé de contracter la COVID-19

  • Les activités et les endroits intérieurs où se trouve un grand nombre de personnes
  • Les rassemblements où il y a un grand nombre de personnes extérieur à votre groupe social habituel
  • Les endroits mal ventilés
  • Les interactions régulières avec une personne atteinte de la COVID-19, en particulier au sein de votre ménage

 

Adopter des habitudes quotidiennes saines

Santé publique encourage les gens à continuer d’adopter des pratiques de santé publique saines. Quelle que soit la situation, il faut prendre des précautions pour rester en bonne santé et veiller à la bonne santé des personnes de leur entourage, en particulier lorsque des personnes souffrent de maladies respiratoires.

 

Conseils pour réduire la probabilité de contracter la COVID-19 :

  • Faites-vous vacciner contre la COVID-19 et obtenez votre dose de rappel lorsque vous remplissez les conditions requises.
  • Rencontrez d’autres personnes à l’extérieur. Évitez les lieux intérieurs bondés ou limitez le temps que vous y passez.
  • À l’intérieur, ouvrez une fenêtre ou une porte pour une meilleure ventilation.
  • Portez un masque à couches multiples bien ajusté, surtout dans les lieux publics intérieurs.
  • Si possible, tenez-vous à distance des personnes ne faisant pas partie de votre ménage.
  • Réduisez autant que possible le nombre de vos contacts étroits et la taille de vos rassemblements.
  • Lavez-vous ou désinfectez-vous souvent les mains, surtout avant de vous toucher le visage.
  • Évitez autant que possible les contacts étroits avec les personnes présentant des symptômes de rhume.
  • Faites vos courses les jours moins achalandés.

Tenez-vous au courant, et prenez les précautions qui vous conviennent à mesure que nous apprenons ensemble à vivre avec la COVID-19.