Gouvernement du Nouveau-Brunswick
early_childhood_category

Le document Donnons à nos enfants une longueur d’avance... dès le départ reconnaît l’importance des cinq premières années d’un enfant et décrit les mesures que le gouvernement et ses partenaires prennent pour améliorer la qualité, l’accessibilité et l’abordabilité des services de garderie éducatifs au Nouveau-Brunswick. 
 

Comment êtes-vous admissible à des services de garde gratuits ou subventionnés?

Le Plan d'action pour les services de garderie éducatifs du Nouveau-Brunswick prévoit des services de garderie gratuits et subventionnés, offrant ainsi aux parents le soutien dont ils ont besoin pour travailler, étudier et s’épanouir.

Il sera ainsi possible de s’assurer qu’aucune famille ne dépense plus de 20 % de son revenu pour des frais de garderie dans un Centre de la petite enfance du Nouveau-Brunswick désigné.

Découvrez si vous vous qualifiez en utilisant cette calculatrice.

 

Comment en sommes-nous arrivés là?

Une commission d’étude a été nommée en mai 2015 pour établir une marche à suivre afin de créer les conditions propices à l’établissement de services de garderie éducatifs de qualité, qui sont accessibles et abordables et qui appuient la participation des parents au marché du travail.  

La commission d’étude a effectué un examen objectif du secteur des services de garderie éducatifs, comprenant des consultations approfondies avec des parents, des éducateurs et des responsables de services de garderie éducatifs, une analyse financière des services de garderie éducatifs, un examen des règlements du Nouveau-Brunswick et une recherche sur les pratiques prometteuses réalisées dans d’autres administrations.

Le rapport, publié en août 2016, comporte 30 recommandations visant à améliorer l’accessibilité, l’abordabilité et la qualité des services de garderie éducatifs offerts au Nouveau-Brunswick.  

     

  • Les taux de roulement élevés ont un impact sur la continuité pour les enfants. Le taux de roulement dans les garderies agréées s’établit à environ 28 pour cent; une organisation en santé a un taux de roulement d’environ 10 pour cent.
     
  • Les exploitants de garderie et les éducateurs de la petite enfance ont souligné leur passion à l’égard de leur travail avec les enfants et les familles, tout en reconnaissant que l’éducation à la petite enfance comme profession est sous-évaluée par la société, comme en témoignent les faibles salaires et les conditions de travail difficiles. Les éducateurs et les exploitants ont indiqué qu’en raison des coûts à la hausse, le financement est limité pour contribuer aux augmentations salariales.
     
  • Les salaires représentent de 70 à 80 pour cent des coûts des services de garde; les rapports exigés et nécessaires n’offrent aucune souplesse pour accroître les frais des parents comme source de recettes. Faute de financement public suffisant du système des services de garde, l’augmentation des salaires du personnel se fait aux dépens des parents, qui doivent payer des frais plus élevés.
     
  • Les parents au Nouveau-Brunswick ont indiqué qu’ils se préoccupent en particulier du coût élevé, de l’accessibilité et de la disponibilité des services de garderie éducatifs.
     
  • Actuellement, 39 pour cent des enfants âgés de 0 à 5 ans ont accès à une place dans une garderie agréée au Nouveau-Brunswick, tandis que ce taux est de 17 pour cent pour les enfants âgés de 0 à 2 ans et de 53 pour cent pour les enfants âgés de 2 à 5 ans.
     
  • Le coût élevé des services de garde a une incidence sur les décisions des parents de quitter ou de réintégrer le marché du travail, de suivre des études postsecondaires ou d’avoir plus d’enfants. Les parents ont indiqué que le coût des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants est comparable au paiement d’une hypothèque.

 

Notre vision

L’importance de l’éducation préscolaire est reconnu comme un élément clé du continuum de l’apprentissage et à cet égard et pour la première fois, fait partie des plans d’éducation de 10 ans du Nouveau-Brunswick : Donnons à nos enfants une longueur d’avance et Everyone at their best. Tous deux ont pour objectif de veiller à ce que tous les enfants d’âge préscolaire développent les compétences dont ils ont besoin pour réussir à l’école et dans la vie.   

Notre vision consiste à créer un système de services de garderie éducatifs de qualité sur lequel les familles peuvent compter et dans lequel chaque enfant reçoit les services de base nécessaires lui permettant d’atteindre son plein potentiel.  
   
  

Améliorer les services de garderie éducatifs

D’ici 2030, le système des services de garderie éducatifs du Nouveau-Brunswick sera transformé pour offrir à toutes les familles et à tous les enfants des services de meilleure qualité, universellement accessibles et abordables.

Les gouvernements fédéral et provincial ont signé un accord bilatéral triennal sur les services de garderie éducatifs en août 2017, dans lequel le gouvernement fédéral investira près de 30 millions de dollars pour améliorer les services de garderie éducatifs destinés aux enfants d’âge préscolaire dans la province. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick versera 41 millions de dollars de plus, pour un total de 71 millions de dollars.

Notre plan pour les services de garderie éducatifs améliorera les éléments suivants :

 Qualité
  • Les garderies du Nouveau-Brunswick pourront demander une subvention unique à l’amélioration de la qualité pour améliorer la qualité des milieux d’apprentissage à l’intérieur et à l’extérieur, y compris l’équipement et les fournitures, à l’intention des enfants âgés de cinq ans et moins. Les subventions uniques totaliseront 4,7 millions de dollars au cours des deux prochaines années.
      
  • 7,5 millions de dollars seront accordés annuellement sous la forme de subventions à l’amélioration de la qualité pour aider les établissements à fournir des services de garderie de qualité et à répondre aux critères afin d’obtenir la désignation de Centre de la petite enfance du Nouveau-Brunswick. Le financement équivaut à une amélioration du financement de 2,50 $ par jour par place pour les enfants âgés de deux à cinq ans. Les exploitants des centres de la petite enfance devront tous élaborer un plan d’amélioration continue de la qualité.
      
  • Les Centres de la petite enfance du Nouveau-Brunswick offriront des services aux enfants d’âge préscolaire âgés de cinq ans et moins par l’intermédiaire d’un processus de demande volontaire. Ce programme n’est pas obligatoire pour les garderies. Celles qui choisissent de participer travailleront en collaboration avec le gouvernement dans le but d’offrir un accès équitable et abordable à des services d’éducation de la petite enfance et de garderie de haute qualité en éliminant les obstacles se rattachant au revenu familial, à la capacité et aux besoins des enfants, à la langue ainsi qu’aux milieux minoritaires.
        
  • En plus du financement bilatéral pluriannuel, le gouvernement investit 28 millions de dollars en vue de soutenir les augmentations salariales des éducatrices et éducateurs de la petite enfance. Le financement sera attribué sur une période de quatre ans à compter de 2019-2020 et il portera le salaire des éducatrices et éducateurs de la petite enfance qualifiés de 16 $ l’heure à 19 $ l’heure d’ici 2022-2023.
Accessibilité
  • Un nouveau registre des places en garderie servira de guichet unique aux familles qui désirent inscrire leurs enfants aux places disponibles en garderie et leur permettra de demander des subventions en ligne. Les familles pourront aussi déterminer immédiatement si des places sont disponibles dans un établissement ou s’il y a une liste d’attente.
       
  • Une subvention de fonctionnement pour les places réservées aux nourrissons sera disponible pour compenser les coûts opérationnels des services de garde aux nourrissons. Elle fournira 10 dollars par jour pour chaque place occupée par un nourrisson.
       
  • Le gouvernement cherche à transformer autant de garderies que possible, le but étant de désigner plus de 300 garderies comme Centres de la petite enfance du Nouveau-Brunswick d’ici 2020 afin d’offrir des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants plus abordables, accessibles, inclusifs et de haute qualité.
  • Les Centres de la petite enfance recevront également une aide financière en vue de créer 200 nouvelles places pour nourrissons dans la province d’ici 2020.
  • Depuis octobre 2014, le gouvernement provincial a créé près de 3000 nouvelles places en garderie, et il compte faire passer le nombre total de places dans la province à 30 000 d’ici 2020.
Abordabilité
  • Le gouvernement est déterminé à effectuer des investissements afin de rendre ces services plus abordables pour les gens du Nouveau-Brunswick qui en ont le plus grandement besoin. Les familles ayant un revenu annuel brut de moins de 37 500 dollars auront accès à des services de garderie gratuits. Le programme de services de garderie gratuits s’adresse aux parents qui travaillent ou qui poursuivent leurs études, et qui ont des enfants âgés de cinq ans et moins fréquentant un Centre de la petite enfance du Nouveau-Brunswick désigné.

  • Le revenu annuel brut moyen des ménages du Nouveau-Brunswick est de 75 700 dollars. Des subventions seront disponibles pour les familles ayant un revenu annuel brut de plus de 37 500 dollars et elles seront calculées selon une échelle mobile. Aucune famille du Nouveau-Brunswick ne consacrera plus de 20 % de son revenu annuel brut pour payer des services de garderie lorsque son enfant fréquente un centre de la petite enfance du Nouveau-Brunswick.

    Ces subventions, ainsi que le Programme d'assistance au service de garderie, aideront à rendre les services de garderie de qualité plus abordables et accessibles pour encore plus de familles du Nouveau-Brunswick. Des exemples de la façon dont cela fonctionnera sont disponibles en ligne.

 

« Lorsqu’il s’agit de l’apprentissage et du développement d’un enfant, nous savons qu’il est important de créer les bonnes conditions pour favoriser la réussite pendant la petite enfance, a déclaré le premier ministre, Brian Gallant. Offrir des services de garderie éducatifs plus abordables, accessibles et de grande qualité renforcera les familles, la classe moyenne et la main-d’oeuvre du Nouveau-Brunswick de demain. »
« Il s’agit d’une période emballante pour les services de garderie éducatifs, alors que nous traçons la voie du succès pour les enfants du Nouveau-Brunswick, a affirmé le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. Nous reconnaissons qu’il est important d’investir dans ces années fondamentales afin de donner à tous les enfants une chance de réaliser leur plein potentiel. »