FREDERICTON (GNB) – Le ministère de la Santé a publié, aujourd’hui, ses prévisions budgétaires pour l’exercice financier 2022-2023.

« Notre gouvernement est déterminé à améliorer les soins de santé », a déclaré la ministre de la Santé, Dorothy Shephard. « Notre budget va nous permettre de continuer à bâtir un système de santé sûr et stable qui répond aux besoins des patients et des communautés. »

Le budget de cette année, qui s’établit à 3,2 milliards $, comprend une augmentation de 168,5 millions $, soit la hausse la plus importante depuis 2008-2009. Il permettra d’accroître les services offerts en matière de santé publique, de santé mentale et de traitement des dépendances. Le budget accordera également une priorité accrue au recrutement et au maintien en poste des travailleurs de la santé. L’objectif est de stabiliser et de renforcer le système de soins de santé du Nouveau-Brunswick afin qu’il soit plus axé sur les citoyens, plus accessible, plus responsable et plus inclusif, et qu’il mette davantage l’accent sur les services.

Le budget prévoit :

  • Un investissement de 38 millions $ dans le plan provincial de la santé, Stabilisation des soins de santé : Un appel à l’action urgent, qui comporte cinq domaines d’intervention :
  • Un investissement de 74,7 millions $ dans les services de santé publique, ce qui comprend des fonds pour un programme universel de vaccination contre la grippe et contre la COVID-19, ainsi que pour la création de nouveaux postes.
  • Un investissement de 174,9 millions $ dans les services de santé mentale et de traitement des dépendances, ce qui comprend des fonds pour poursuivre la mise en œuvre du Plan d’action interministériel visant les dépendances et la santé mentale.
    • accès aux soins de santé primaires;
    • accès à la chirurgie;
    • création d’un système connecté;
    • accès aux services de traitement des dépendances et de santé mentale; et
    • aide aux aînés pour qu’ils vieillissent chez eux.

Les projets du budget d’immobilisations de cette année, d’une valeur de 103,8 millions $, comprennent :

  • 11,59 millions $ pour le projet d’unité de maternité et de soins aux nouveau-nés à l’Hôpital de Moncton;
  • 23,3 millions $ pour des travaux d’agrandissement et de rénovation à l’Hôpital régional Chaleur, à Bathurst;
  • 40,15 millions $ pour le projet d’agrandissement et de rénovation à l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers, à Fredericton;
  • 5,34 millions $ pour la construction d’un centre de traitement des dépendances et de réadaptation à Campbellton; et
  • 13,4 millions $ pour une nouvelle unité de soins médicaux et chirurgicaux intensifs et une unité d’oncologie à l’Hôpital régional de Saint John ainsi que pour des améliorations au Centre cardiaque du Nouveau-Brunswick.

Le ministère travaillera avec les régies régionales de la santé afin de déterminer la façon de distribuer les 49,4 millions $ accordés à l’achat de biens d’équipement et à l’amélioration des installations.