FREDERICTON (GNB) – Les heures d’ouverture des tribunaux provinciaux de Tracadie et de Caraquet seront ajustées à la suite d’une collecte de données effectuées par le ministère de la Justice et du Cabinet du procureur général qui démontrent que l’utilisation des tribunaux a diminué.

Depuis 2012, le nombre d’accusations déposées à la Cour provinciale a diminué de 48 pour cent à Tracadie et de 35 pour cent à Caraquet.

« Il est évident que la demande pour des services judiciaires a diminué de façon significative dans la Péninsule acadienne depuis une dizaine d’années », a déclaré la ministre de la Justice et procureure générale, Andrea Anderson-Mason. « Malgré la diminution du volume de causes à Caraquet et à Tracadie et les pressions exercées sur les ressources, nous avons travaillé fort pour trouver un moyen de maintenir ces tribunaux ouverts, mais d’une façon plus efficace pour notre système. »

Les nouvelles heures d’ouverture, qui entreront en vigueur au début août, varieront de semaine en semaine selon le nombre d’audiences nécessaires par tribunal provincial.

« Ces changements n’auront aucune répercussion sur la qualité et l’accessibilité des services tribunaux offerts aux résidents de la Péninsule acadienne, a dit Mme Anderson-Mason. Nous avons toujours affirmé que nous voulions prendre des décisions fondées sur des données probantes qui nous permettent d’améliorer les services pour les résidents. »

Les changements annoncés permettront au ministère d’améliorer les services offerts aux familles en réinvestissant les ressources dans un service de nouveau calcul des pensions alimentaires pour enfants. Ce service permettra aux parents séparés de mettre à jour le montant d’une pension alimentaire pour enfants lorsque le revenu change, sans devoir soumettre une demande au tribunal Le processus sera moins coûteux pour les parents et réduira le fardeau sur le système judiciaire. Ce service devrait être mis en œuvre dans l’ensemble de la province au cours de la présente année fiscale.