FREDERICTON (GNB) – La Santé publique a rapporté, aujourd’hui, qu’il y a un nouveau cas de COVID-19, le premier cas au Nouveau-Brunswick depuis le 18 avril.

Le nouveau cas est une personne âgée entre 30 et 39 ans, dans la zone 3 (région de Fredericton). Le mode de transmission est actuellement sous investigation.

Jusqu’à présent, il y a eu 119 cas confirmés au Nouveau-Brunswick. Les autres 118 personnes se sont depuis rétablies de la maladie.

Les mises à jour et les renseignements les plus récents au sujet des cas confirmés de COVID-19 et des tests en laboratoire au Nouveau-Brunswick sont disponibles en ligne.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, a indiqué que l’apparition d’un nouveau cas était prévue étant donné la prévalence de la COVID-19 dans les provinces et États voisins.

« Cela fait partie de notre nouvelle normalité, a déclaré la Dre Russell. De nouveaux cas apparaîtront et, lorsque cela surviendra, nous prendrons les mesures nécessaires pour les isoler et trouver les personnes avec qui ils ont été en contact. »

La Dre Russell a demandé aux gens du Nouveau-Brunswick de continuer à faire des gestes pour ralentir la propagation du virus, y compris pratiquer la distanciation physique, porter un masque artisanal, maintenir de bonnes pratiques d’hygiène et se faire tester s’ils ont des symptômes.

Le nouveau cas n’est pas relié au vol de WestJet qui a atterri à Moncton

La Santé publique a été avisée, lundi, qu’une personne atteinte de la COVID-19 était à bord du vol 3456 de WestJet qui a atterri à Moncton le 27 avril. Le gouvernement a pris des mesures immédiatement en vue d’informer la population du Nouveau-Brunswick dès qu’il a été avisé de l’incident.

La Dre Russell a dit que la personne n’a pas été testée au Nouveau-Brunswick et qu’il n’y a pas de lien avec le nouveau cas qui a été annoncé aujourd’hui.

« Nous avons déterminé que la personne en question a atterri à Moncton, et, bien que nous croyions que la personne ne se trouve pas au Nouveau-Brunswick, nous travaillons avec une autre administration pour confirmer où se trouve cette personne, a affirmé la Dre Russell. Le protocole établi pour les déplacements de cas connus, qui prévoit que les responsables provinciaux et territoriaux doivent avertir leurs homologues dans l’administration qui recevra le cas confirmé, n’a pas été suivi cette fois-ci. Nous avons contacté les responsables du gouvernement fédéral pour obtenir des renseignements au sujet de la situation et pour discuter de ce qui peut être fait pour essayer de réduire le risque qu’une situation semblable survienne encore. »

La Dre Russell a indiqué que toute personne qui était à bord de ce vol doit s’auto-isoler pendant 14 jours et contacter Télé-Soins 811 ou leur fournisseur de soins de santé primaires si des symptômes de la COVID-19 se présentent.

Des renseignements à jour au sujet de la COVID-19 sont disponibles en ligne.