FREDERICTON (GNB) – La mise à jour suivante concernant le nouveau coronavirus (COVID-19) a été émise, aujourd’hui, par la médecin-hygiéniste en chef par intérim, la Dre Cristin Muecke :

Tous les gens du Nouveau-Brunswick ont un rôle à jouer pour prévenir la propagation d’infections respiratoires en prenant des mesures simples comme se laver les mains fréquemment, se couvrir la bouche et le nez lorsqu’on tousse ou éternue, et rester à la maison lorsqu’on est malade.

Nous demandons à tous les voyageurs qui reviennent au Nouveau-Brunswick à la suite d’un voyage à l’étranger – peu importe leur destination – de surveiller étroitement leur état de santé et celui de leurs enfants pour l’apparition de symptômes pendant une période de 14 jours.

Des symptômes comme la fièvre, la toux et des difficultés respiratoires peuvent prendre jusqu’à 14 jours avant d’apparaître. Si une personne qui a récemment voyagé à l’extérieur du pays présente ces symptômes, elle devrait :

  • s’isoler des autres le plus rapidement possible;
  • téléphoner immédiatement au 811 ou à son fournisseur de soins de santé;
  • décrire ses symptômes et ses antécédents de voyage; et
  • suivre à la lettre les instructions qu’on lui donnera.

Le nouveau coronavirus (COVID-19) pourrait toucher la province de divers manières, mais le gouvernement provincial est déterminé à être prêt à faire face à toute éventualité. Le gouvernement se prépare en vue d’une épidémie de grippe depuis plusieurs années, et un système complet est en place pour faire face à une situation de pandémie.

Les efforts de préparation sont réalisés en collaboration avec les autres agences de santé publique provinciales et territoriales et avec l’Agence de la santé publique du Canada, qui travaille avec ses partenaires internationaux.

Le ministère de la Santé continue de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires, et il continuera à publier des mises à jour publiques à mesure que les renseignements sont disponibles.

On recommande aux personnes qui présentent des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe de limiter leurs contacts avec les autres personnes, y compris les autres membres de leur ménage, jusqu’à ce qu’ils ne présentent plus de symptômes et qu’ils se sentent mieux.

Il est important que les gens du Nouveau-Brunswick comprennent que s’ils ne présentent pas de symptômes s’apparentant à ceux de la grippe, il est sécuritaire de se rendre au travail ou à l’école, et de socialiser, à moins qu’ils n’aient reçu des indications contraires à leur retour au pays.