SAINT JOHN (GNB) – Le gouvernement provincial a conclu des ententes de financement de 10 ans avec l’Université du Nouveau-Brunswick et l’Université de Moncton pour mettre en œuvre des programmes de transition des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés à ces établissements. Les programmes permettent de former les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés qui veulent devenir infirmières et infirmiers immatriculés.

« Cet engagement fait suite à notre annonce faite en juillet, soit d’offrir de nouveau le programme au campus de l’Université du Nouveau-Brunswick à Saint John », a déclaré le ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Trevor Holder. « Former plus d’infirmières et d’infirmiers est essentiel pour remédier à notre pénurie actuelle et prévue de ressources infirmières. Le programme dont la portée est élargie et qui sera offert dans quatre endroits de la province, par l’entremise de ces deux universités, nous aidera grandement à atteindre nos objectifs. »

L’annonce a eu lieu simultanément, aujourd’hui, à deux endroits : M. Holder était à Saint John alors que le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Robert Gauvin, était à Shippagan.

Les programmes commenceront en janvier 2020. L’Université de Moncton recevra 5,3 millions de dollars pour offrir 25 places par année, qui seront réparties entre ses campus de Shippagan, Edmundston et Moncton. L’Université du Nouveau-Brunswick recevra 5,3 millions de dollars pour offrir 24 places par année à son campus de Saint John; ce montant comprend la somme de 500 000 dollars annoncée en juillet pour accueillir le premier groupe d’étudiants.

« Nos programmes de sciences infirmières sont essentiels pour la santé et la prospérité de notre province et de sa population », a affirmé le recteur et vice-chancelier de l’Université du Nouveau-Brunswick, Paul J. Mazerolle. « Nous sommes ravis de cette entente de financement de 10 ans qui a été annoncée, aujourd’hui, car elle nous permettra d’élargir le programme de transition des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés à notre campus de Saint John. Apporter des solutions durables à la formation du personnel infirmier au Nouveau-Brunswick est une priorité pour l’Université du Nouveau-Brunswick. Nous sommes déterminés à collaborer avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick à diverses initiatives, et cette entente est un pas dans la bonne direction. »

« Notre programme de transition permet à des infirmières et infirmiers auxiliaires admissibles de poursuivre des études de baccalauréat en français à l’Université de Moncton pour devenir infirmières et infirmiers immatriculés », a dit le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton, Jacques Paul Couturier. « Ce programme témoigne de notre engagement envers la quête de solutions aux problématiques de main d’œuvre dans ce domaine d’importance au Nouveau-Brunswick. »

Le programme de transition des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés combine l’apprentissage en salle de classe et l’expérience clinique. Il est conçu pour reconnaître leur expérience et leurs études tout en tenant compte de la différence entre leurs connaissances et leur formation et celles des infirmières et infirmiers immatriculés.

L’information sur les demandes d’inscription et d’autres renseignements sur le programme offert à l’Université de Moncton sont disponibles en composant le 506-858-4255 ou par courriel à scinf@umoncton.ca.

De plus amples renseignements sur le programme offert à l’Université du Nouveau-Brunswick sont disponibles en ligne (site en anglais seulement).

Des renseignements sur les possibilités d’aide financière disponibles pour les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés qui s’inscrivent au programme sont disponibles en ligne.

La promotion et la prestation du programme sont prévues dans la stratégie en matière de ressources infirmières du gouvernement. Offrir des soins de santé publics fiables est l’une des grandes priorités du gouvernement. De plus amples de renseignements sur les priorités et les mesures du gouvernement sont disponibles en ligne.