FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial embauchera un consultant indépendant pour mener un examen de l’intervention lors des inondations printanières sans précédent survenues en 2018. Un rapport sera rendu public une fois l’examen terminé.

Dans le cadre de cet examen, les collectivités, les organismes d’intervention, les municipalités et les résidents auront l’occasion de faire part de leurs commentaires.

« Il est important pour nous tous de comprendre à quel point le Nouveau-Brunswick a bien réagi à cette situation et comment nous pouvons mieux nous préparer aux événements futurs », a déclaré le ministre de la Sécurité publique, Carl Urquhart.

Les inondations ont touché environ 12 000 propriétés. Un volet du Programme d’aide financière en cas de catastrophe a été mis en place en mai. Le programme aide à couvrir les dommages et les pertes admissibles qui menacent la santé et la sécurité des personnes, des municipalités et des petites entreprises.

Le montant maximal pouvant être accordé pour des réparations à la structure d’une résidence privée s’élève à 160 000 dollars, alors que le montant maximal pouvant être accordé à une petite entreprise ou à un organisme sans but lucratif s’élève à 500 000 dollars. L’aide fournie vise la réparation et le nettoyage des structures, ainsi que le remplacement des nécessités de base.

« Notre priorité consiste à nous assurer que le reste des demandes d’aide financière en cas de catastrophe des gens touchés par les inondations sont traitées, a affirmé M. Urquhart. Il est également important que nous travaillions à améliorer notre intervention dans de telles situations, et j’ai la certitude que cet examen nous permettra de le faire. »

En date du 23 novembre, le gouvernement provincial a reçu 1105 demandes d’aide financière en cas de catastrophe. Au total, 85 pour cent des demandes ont été traitées : 845 d’entre elles ont été approuvées et payées, tandis que 84 ont été refusées en raison de leur inadmissibilité. De plus, 32 demandes sont en cours de révision parce que les demandeurs ont fourni des renseignements supplémentaires à l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick ou ont demandé que leur demande soit réexaminée.

L’Organisation des mesures d’urgence a fait des offres de rachat dans 74 cas, soit un nombre record. La plupart de ces cas sont toujours en cours de traitement, car il s’agit d’opérations immobilières complexes, mais ils seront bientôt réglés. L’organisation viendra en aide à tous les propriétaires touchés dont les demandes n’ont pas encore été traitées afin de leur offrir d’autres possibilités d’hébergement au besoin, en attendant qu’une décision soit rendue quant à leur demande.

Les résidents du Nouveau-Brunswick dont les biens ont été endommagés durant les inondations printanières ont jusqu’au 14 décembre pour déposer une demande d’aide financière en cas de catastrophe.

Les personnes qui souhaitent obtenir de l’aide ou des conseils quant au processus ou qui veulent prendre rendez-vous pour parler à quelqu’un peuvent appeler au 1-888-553-8558. Il est également possible d’obtenir de l’aide aux bureaux satellites suivants :

  • Hampton – 410, promenade William Bell, bureau 1, 506-832-6030;
  • Fredericton – édifice de Service Nouveau-Brunswick, 432, rue Queen, 506-453-6514; et
  • Burton – palais de justice de Burton, 23, route 102, 506-357-4622.