FREDERICTON (GNB) – Énergie NB a reçu l’approbation du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux en vue d’installer de nouveaux câbles sous-marins entre les îles Deer, Campobello et Grand Manan afin d’alimenter les îles Fundy en énergie sûre et fiable.

Les câbles existants qui transportent le courant aux îles ont été installés en 1978 et avaient une durée de vie prévue de 40 ans. Ils approchent donc la fin de leur durée de vie utile.

Les câbles sous-marins seront installés conformément au plan initial qui avait été défini lors de l’étude d’impact environnemental et communiqué lors du processus de consultation publique.

Les travaux terrestres ont commencé cet automne et se termineront au printemps et à l’été 2019. Les travaux de forage directionnel horizontal se termineront au printemps et à l’été 2019. Les câbles sous-marins seront livrés et installés en juillet et en août 2019. Les autres travaux sur la ligne de transport aérien prendront fin à l’automne 2019.

Le projet des îles Fundy sera divisé en trois contrats principaux. Le contrat d’agrandissement des sites existants a été attribué à Fundy Contractors Ltd, une entreprise de St. George. Le contrat pour les travaux de forage directionnel horizontal n’a pas encore été attribué. Le contrat de fourniture et d’installation des câbles est en voie d’être finalisé.

Les nouveaux câbles seront placés à côté des câbles existants conformément aux commentaires obtenus au cours de la période de consultation publique avec divers intervenants et les Premières Nations.

En tant que condition préalable à l’approbation, Énergie NB continuera de renseigner les associations de pêcheurs locales, les autochtones titulaires d’un permis commercial et les personnes qui utilisent les lieux à des fins récréatives au sujet des activités du projet, ce qui comprendra un calendrier définitif des travaux d’installation des nouveaux câbles et de la mise hors service des anciens câbles, ainsi que des interactions possibles entre le projet et les activités de pêche.

Énergie NB lancera également un programme de sensibilisation pour veiller à ce que tous les intervenants soient au courant des détails des travaux de construction et du calendrier avant le début des travaux, et ce, pour chaque phase du projet. La société continuera à mobiliser les Premières Nations dans le cadre du processus de communication établi. Énergie NB communiquera avec les associations de pêcheurs locales et les communautés autochtones afin de déterminer les meilleures façons de diminuer les pannes imprévues en raison du contact entre l’équipement de pêche et les câbles.