MONCTON (GNB) – Le premier ministre, Brian Gallant, a souligné les initiatives économiques visant à créer une économie au service des jeunes néo-brunswickois lors d’une présentation, aujourd’hui, à la Chambre de commerce du Grand Moncton.

« Pour stimuler notre économie, nous devons créer des possibilités d’emploi pour les jeunes, a dit M. Gallant. Pendant trop longtemps, beaucoup trop de nos êtres chers ont dû quitter notre province pour se trouver un emploi. Nous avons besoin d’une croissance économique qui nous aidera à garder nos jeunes ici. »

Selon M. Gallant, dans le prochain budget provincial, le gouvernement annoncera des investissements annuels totalisant 25 millions de dollars afin de promouvoir les emplois pour les jeunes. Ces mesures comprendront notamment :

  • la création de postes supplémentaires dans le cadre du Fonds d’emploi pour les jeunes visant les possibilités d’apprentissage expérientiel;
  • l’élargissement des possibilités d’emploi d’été pour les étudiants en créant des postes supplémentaires dans le cadre du programme de Stage d’emploi étudiant pour demain (SEED) et en augmentant le nombre de semaines pour certains postes offerts en vertu du programme;
  • la création d’un programme de stage rémunéré au sein du gouvernement provincial visant à embaucher des Néo-Brunswickois fraîchement diplômés de façon à ce qu’ils demeurent dans la province, tout en revitalisant la fonction publique;
  • la mise en place de nouvelles mesures pour réduire l’endettement des étudiants de niveau postsecondaire; et
  • la création d’une campagne de sensibilisation et d’éducation pour aider les élèves du secondaire et les jeunes à mieux comprendre les emplois qui sont et seront disponibles sur le marché du travail du Nouveau-Brunswick et à prendre connaissance des formes d’aide financière à leur disposition pour les aider à faire des études postsecondaires.

Ces initiatives viendront s’ajouter à d’autres programmes déjà offerts par le gouvernement provincial, dont le Fonds d’emploi pour les jeunes, l’initiative Promesse d’emploi et le programme Accroissement de l’emploi, qui visent à aider les employeurs et les employés à répondre à leurs besoins en matière d’emploi et à venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin. Ces programmes visent à aider à retenir les jeunes dans la province et à former les Néo-Brunswickois en leur fournissant une expérience de travail enrichissante, tout en contribuant au développement d’une main-d’œuvre qualifiée au profit de l’économie du Nouveau-Brunswick. Au cours des dernières années, le gouvernement provincial a également mis en œuvre le Programme des droits de scolarité gratuits et le Programme d’allègement des droits de scolarité pour la classe moyenne, qui offrent des bourses provinciales non remboursables en vue de rendre les études postsecondaires plus accessibles en fournissant davantage d’aide financière immédiate.

Les services de garderie gratuits récemment annoncés pour les familles à faible revenu et les services de garderie subventionnés pour les familles à revenu moyen aideront également les jeunes parents à tirer parti des possibilités d’emploi et d’apprentissage. Le programme, prévu pour mars 2019, offrira des services de garderie gratuits aux familles ayant un revenu annuel brut de 37 500 dollars ou moins et ayant des enfants d’âge préscolaire (âgés de moins de cinq ans) qui fréquentent un centre de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, peu importe l’emplacement et les frais imposés par l’exploitant. Le programme vise aussi à s’assurer que les familles à revenu plus élevé ne consacrent pas plus de 20 pour cent de leur revenu brut en frais de garderie.

« Grâce à notre plan de croissance économique pluriannuel, votre gouvernement investit dans des programmes et des possibilités qui permettront à tous les gens du Nouveau-Brunswick de progresser ensemble », a affirmé M. Gallant.