FREDERICTON (GNB) – Les travaux de rétablissement à la suite de la récente tempête se poursuivront en fin de semaine pour s’assurer que les Néo-Brunswickoises et les Néo-Brunswickois touchés ont accès à l’aide fournie par les banques d’alimentation locales, la Croix-Rouge et les centres de réchauffement tant qu’ils en auront besoin. Le premier ministre a pris cet engagement aujourd’hui, au moment où certains résidents n’ont toujours pas d’électricité. 

« Nous tenons à remercier tous les citoyens du Nouveau-Brunswick pour leur patience et leur générosité au cours de cette épreuve. Il s’agit d’une immense source d’inspiration. Nous continuons à prendre toutes les mesures possibles pour aider les citoyens touchés à retrouver une vie normale, a précisé le premier ministre Gallant. Nous nous efforçons toujours de rétablir le courant pour tous les résidents le plus rapidement possible. »

« Nous rappelons à tous de continuer à se rendre aux centres de réchauffement pour se réchauffer, manger un bon repas et obtenir des renseignements importants sur l’aide financière à leur disposition, a ajouté le premier ministre. Les personnes dont le courant a été rétabli peuvent se présenter aux banques d’alimentation pour se réapprovisionner en nourriture et communiquer avec la Croix-Rouge pour obtenir de l’aide afin de remplacer la nourriture perdue en raison de la tempête. »

Les membres du personnel militaire continuent d’effectuer divers travaux dans la région touchée et poursuivront leurs efforts jusqu’à ce qu’ils soient satisfaits que l’ampleur de la situation a été suffisamment réduite pour permettre aux représentants et bénévoles locaux de gérer la situation. Le gouvernement provincial a demandé au personnel militaire de demeurer sur place jusqu’à ce qu’il soit nécessaire, de façon à prêter secours aux bénévoles.

M. Gallant a encouragé les Néo-brunswickoises et les Néo-Brunswickois à continuer à rendre visite à leurs voisins qui sont sans courant, particulièrement si ces derniers sont des personnes âgées, pour voir s’ils se portent bien et s’ils ont besoin d’aide.

« Nous sommes reconnaissants envers le premier ministre Justin Trudeau, qui a été en mesure de se déplacer hier soir pour visiter les régions touchées, a ajouté le premier ministre Gallant. Le premier ministre a pu constater en personne les répercussions de cette tempête sur les résidents du Nouveau-Brunswick, mais aussi la collaboration et l’entraide dont ils ont fait preuve au cours de cette épreuve. Il a ainsi pu voir de ses propres yeux le niveau de collaboration qui existe entre tous les paliers de l’administration gouvernementale en réponse à une telle crise. »

Remplacement de la nourriture

Les résidents du Nouveau-Brunswick qui ont perdu de la nourriture en raison de la tempête peuvent toujours se rendre aux centres de réchauffement pour manger. Ils peuvent également obtenir de l’aide de leurs banques d’alimentation locales. La Croix-Rouge canadienne offre également une forme d’aide financière. Les citoyens peuvent s’inscrire en ligne. Ils peuvent également s’inscrire en communiquant avec la Croix-Rouge sans frais au 1-888-893-1300 tous les jours de 9 h à 19 h ou en personne au refuge et centre d’accueil régional à l’école L'escale des jeunes, située au 2930, rue Morais, à Bas-Caraquet.

Les centres de réchauffement demeureront ouverts pour ceux qui en ont besoin ou qui veulent un repas chaud.

Avis météorologique

Environnement Canada prévoit que de la neige, du grésil et de la pluie verglaçante tomberont sur la province à compter de mercredi. L’Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick (OMU) continuera à surveiller les prévisions météorologiques et avisera la population du Nouveau-Brunswick dès que de plus amples renseignements seront disponibles.

Énergie NB

Les équipes d’Énergie NB continuent de réaliser des progrès en vue de rétablir le courant pour les clients touchés par la tempête de verglas de la semaine dernière. Elles ont atteint ou dépassé les cibles de rétablissement établies plus tôt cette semaine pour la Péninsule acadienne, Miramichi et le comté de Kent.

À 14 h aujourd’hui, il y avait moins de 9000 clients toujours sans électricité en raison de la tempête, une baisse considérable comparativement à environ 133 000 la semaine dernière.

Dans la Péninsule acadienne, le courant a été rétabli pour 90 % des clients. En tout, 303 équipes sont sur le terrain dans cette région et poursuivront leur travail afin de rebrancher les clients toujours sans électricité.

Les résidents qui ont constaté des dommages à leur mât d’entrée électrique ou à d’autre équipement doivent communiquer avec Énergie NB au 1-800-663-6272 pour faire débrancher leur courant avant qu’un électricien agréé puisse effectuer les travaux.

Analyse après action

Le premier ministre Gallant a annoncé hier que la plus haute fonctionnaire du gouvernement provincial mènera un examen complet et préparera un rapport assorti de recommandation pour examiner les leçons tirées de cette tempête de façon à pouvoir les appliquer aux situations d’urgence qui pourraient survenir à l’avenir. Le rapport sera appuyé par des examens internes effectués par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick (OMU) et Énergie NB, ainsi que par les commentaires d’intervenants. Le rapport sera publié au plus tard le 31 juillet.

Refuges et centres de réchauffement

Un certain nombre de refuges et de centres de réchauffement demeurent ouverts dans les régions touchées. Les résidents sont fortement encouragés à se rendre dans ces centres. Toute personne ayant des questions au sujet de ces centres peut communiquer avec la Croix-Rouge au 1-800-222-9597 ou avec l’OMU au 1-800-561-4034.

Programme d’aide financière en cas de catastrophe

Les personnes qui ont été touchées par cette tempête sont invitées à se renseigner sur le Programme d’aide financière en cas de catastrophe. Celles qui ont subi des dommages doivent s’inscrire immédiatement afin qu’une inspection en matière d’hygiène et de sécurité puisse être menée.  

Les formulaires de demande sont disponibles en ligne, ainsi que dans les refuges et centres de réchauffement. Les résidents peuvent également composer le 1-888-298-8555 pour obtenir de plus amples renseignements ou pour présenter une demande.

Des membres du personnel ont été affectés aux centres de Service Nouveau-Brunswick à Caraquet, à Tracadie et à Richibucto précisément pour fournir de l’information sur le Programme d’aide financière en cas de catastrophe.

Les résidents sont encouragés à présenter une demande même s’il y a une franchise à payer. Les demandes seront évaluées au cas par cas et les personnes qui éprouvent des difficultés financières n’auront pas à payer de franchise.

Croix-Rouge

La Croix-Rouge canadienne vient en aide aux personnes qui ont des besoins financiers urgents en raison de la tempête et des pannes de courant. Les citoyens qui ont besoin d’aide doivent s’inscrire en ligne. Ils peuvent également s’inscrire en communiquant avec la Croix-Rouge sans frais au 1-888-893-1300 tous les jours de 9 h à 19 h ou en personne au refuge et centre d’accueil régional à l’école L'escale des jeunes, située au 2930, rue Morais, à Bas-Caraquet.

L’information fournie à l’inscription servira à évaluer les besoins de chaque personne et de chaque famille. Les personnes admissibles à une aide financière pourront choisir de recevoir un paiement par virement électronique dans leur compte bancaire ou de recevoir un bon ou une carte de paiement en personne.

La Croix-Rouge a lancé un appel de dons afin d’aider les personnes qui sont les plus vulnérables et dans le besoin. Il est possible de faire un don en ligne ou en communiquant avec la Croix-Rouge au 1-800-418-1111. Il est également possible d’appuyer le fonds pour les catastrophes en faisant un don dans le cadre de la campagne de dons sollicités à la caisse dans l’un des 44 magasins d’Alcool NB.

Rappels importants pour le public

Il ne faut jamais faire fonctionner une génératrice ou cuisiner avec une flamme nue à l’intérieur d’une maison ou d’un garage, car ces activités produisent du monoxyde de carbone, un gaz qui peut être extrêmement dangereux. Il est également important de tenir les génératrices à l’écart des maisons pour s’assurer que les gaz ne s’infiltrent pas dans les résidences. Si un avertisseur de monoxyde de carbone retentit ou si vous soupçonnez qu’il pourrait y avoir des émanations de monoxyde de carbone dans votre maison, sortez immédiatement dehors au grand air. Si vous avez des maux de tête ou des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe, quittez la maison immédiatement.

Les clients du ministère du Développement social qui ont été touchés par la catastrophe doivent communiquer avec leur gestionnaire de cas. Des mesures sont en place pour leur permettre d’avoir accès à des fonds d’urgence pour les articles nécessaires.

Les Néo-Brunswickoises et les Néo-Brunswickois qui souffrent d’un problème médical et qui sont touchés par une panne de courant sont invités à communiquer avec Télé-Soins en composant le 811. En cas d’urgence, il faut composer 911.

Pour des raisons de sécurité, les résidents ne doivent pas s’approcher des lignes électriques tombées ou des arbres tombés, ni de l’équipement connexe. Il faut conduire plus lentement dans les régions touchées et faire attention aux équipes qui travaillent en vue de rétablir le courant le long des routes.

Énergie NB a été avisée que certains résidents ont récupéré des poteaux brisés en vue de s’en servir. Ils sont avisés de ne pas s’en servir comme bois de chauffage, car ils ont été traités avec un produit chimique et pourraient produire des gaz toxiques s’ils sont brûlés.

Liens utiles :

·         Énergie NB

·         Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick

·         Alertes au public

·         Environnement Canada

·         Conditions routières du Nouveau-Brunswick

·         Préparez-vous