FREDERICTON (GNB) – Le premier ministre, Brian Gallant, a effectué une tournée, aujourd’hui, des communautés locales qui continuent d’être touchées par une importante tempête, tandis que des représentants de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick et d’Énergie NB ont fourni une mise à jour sur les efforts en cours pour rétablir le courant à tous les résidents touchés.

Énergie NB a mobilisé 288 équipes dans les régions touchées, alors que l’Organisation des mesures d’urgence continue de surveiller les répercussions sur les communautés et de s’assurer que les ressources sont mobilisées afin de soutenir les communautés touchées.

« En voyageant dans la province, aujourd’hui, j’ai été inspiré par la générosité et l’esprit communautaire des gens du Nouveau-Brunswick, a déclaré M. Gallant. J’ai vu des gens héberger leurs voisins qui étaient sans courant à Miramichi; des pompiers qui se rendaient de maison en maison, à Rogersville, pour s’assurer que tout le monde allait bien; et des bénévoles à Tracadie qui aidaient ceux qui cherchaient un endroit où se réchauffer. Merci à tous les Néo-Brunswickois pour leur aide à garder les gens en sécurité. »

Des centres de réchauffement sont ouverts pour les membres du public dans les régions touchées. Une liste mise à jour des centres de réchauffement est disponible en ligne.

Énergie NB

Les équipes d’Énergie NB poursuivent leurs efforts visant à rétablir le courant aux gens touchés le plus rapidement possible et rappellent au public de rester à une distance sécuritaire de 10 mètres des lignes électriques et des arbres tombés.

Énergie NB compte désormais 288 équipes sur le terrain qui travaillent depuis huit centres de commandement opérationnel locaux. Des équipes d’Hydro-Québec se sont jointes aux efforts de rétablissement dans la Péninsule acadienne.

Énergie NB continue de générer des cibles estimées pour le rétablissement du courant par région sur son site web. D’ici la fin de la journée, il est prévu que les équipes auront rétabli le courant à 80 pour cent des clients dans les régions de Sussex et de Moncton; à 60 pour cent des clients à Tracadie, Miramichi, Sackville, Shediac et Bouctouche; et à 99 pour cent des clients à St. Stephen, Woodstock, Bathurst, Eel River, Rothesay et Fredericton.

Une liste complète des pannes de courant est disponible en ligne.

Organisation des mesures d’urgence

Le Centre provincial d’intervention d’urgence demeure activé, ce qui signifie que des représentants de tous les ministères participent à la coordination des efforts de rétablissement.

L’organisation travaille de très près avec plus de 20 partenaires au niveau des infrastructures essentielles afin d’anticiper et de régler les problèmes d’approvisionnement pour les services essentiels tels que les services de téléphonie cellulaire et de téléphonie fixe, l’essence, la nourriture, l’énergie et les transports.

Irving Oil a organisé des livraisons spéciales aux hôpitaux sans électricité et des livraisons supplémentaires ont été organisées aux points de vente afin de s’assurer que les résidents puissent avoir une réserve adéquate d’essence pour les génératrices.

Risques d’inondation

L’organisation des mesures d’urgence surveille de près les niveaux d’eau dans l’ensemble de la province. Il y a eu des rapports concernant des inondations localisées; toutefois aucun impact majeur en raison d’inondations n’a été rapporté ou n’est anticipé. Les cours d’eau sont surveillés et aucun d’entre eux n’approche le niveau d’inondation.

Hôpitaux et Ambulance Nouveau-Brunswick

Des pannes de courant ont causé la fermeture ou l’ouverture tardive de plusieurs centres de santé communautaires. Les résidents sont avisés d’appeler à l’avance avant de se déplacer pour leurs rendez-vous.

Ambulance NB fonctionne à plein régime afin de répondre aux appels d’urgence.

Tous les hôpitaux du Réseau de santé Horizon et du Réseau de santé Vitalité ont du courant ou sont alimentés par une source d’alimentation de secours. Des plans d’urgence sont en place pour fournir de l’essence aux hôpitaux qui dépendent d’une source d’alimentation de secours.

Rappels importants pour le public

Les résidents ne devraient pas s'approcher des lignes électriques tombées ou des arbres qui sont en contact avec les lignes électriques.

Ne jamais faire fonctionner de génératrice ou cuisiner avec une flamme nue à l'intérieur d'une maison ou d'un garage, car ces activités créent du monoxyde de carbone qui peut représenter un grave danger. Ne jamais laisser de chandelles ou lanternes sans surveillance. Prenez le temps de vérifier les piles dans les détecteurs de monoxyde de carbone et les détecteurs de fumée.

Toute personne se déplaçant devrait faire preuve d’une extrême prudence en conduisant, spécialement dans les régions rurales vu les possibilités de rencontrer des lignes électriques et des arbres tombés.

Les Néo-Brunswickois qui souffrent d’un problème médical et qui sont touchés par une panne de courant sont invités à communiquer avec Télé-Soins 811.

Toute personne ayant de la difficulté avec le fait d’avoir froid devrait se rendre dans l’un des centres de réchauffement. Si vous ne savez pas comment accéder à ces centres, vous devriez appeler l’Organisation des mesures d’urgence au 1-800-561-4034.

On rappelle aux clients qui n'ont pas de courant de fermer le chauffage et de débrancher leurs électroménagers avant que le courant soit rétabli afin d’éviter une surcharge de courant qui pourrait provoquer d’autres pannes. Ce phénomène est connu sous le nom de « charge à froid ». Il est préférable d’augmenter progressivement le chauffage et de brancher les appareils un peu plus tard après le rétablissement du courant.

Sécurité alimentaire : si vous n'avez pas de courant, évitez d’ouvrir votre congélateur ou votre réfrigérateur sauf si cela est absolument nécessaire. S’il demeure fermé, un congélateur gardera les aliments congelés de 24 à 36 heures sans électricité. Ces produits peuvent être recongelés si des cristaux de glace sont encore présents. Tous les aliments périssables dans un réfrigérateur demeuré sans électricité pendant plus de 24 heures devraient être jetés.

En cas de pannes de courant, les résidents sont invités à garder un œil sur leurs voisins, particulièrement les personnes âgées, pour savoir si elles ont besoin d’aide.

Liens utiles :