FREDERICTON (GNB) – L’avis suivant a été émis, aujourd’hui, par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick dans le cadre du programme Surveillance des cours d’eau 2019 :

Les niveaux d’eau demeureront élevés dans le bassin de la rivière Saint-Jean au cours des prochains jours. Les citoyens doivent continuer à faire preuve de vigilance et à éviter toute activité aquatique dans les eaux d'inondation, car le courant est encore très fort et il y a beaucoup de débris dans l'eau.

Des prévisions de cinq jours sont disponibles en ligne pour le bassin supérieur de la rivière Saint-Jean et le bassin inférieur de la rivière Saint-Jean.

Dans la mesure du possible, les citoyens doivent éviter tout contact avec les eaux de crue, car elles peuvent contenir des eaux usées provenant du réseau d'égout ainsi que des déchets agricoles et industriels. Ces eaux peuvent être dangereuses pour la santé, pouvant causer des maladies et des infections.

Les eaux de crue peuvent engorger le réseau d'égout d'une collectivité, ce qui peut entraîner un refoulement d'égout dans les résidences et les entreprises.

Opération au lac Grand

Des équipes ont été déployées sur le lac Grand près de Waterborough vendredi soir pour mener une opération de recherche et de sauvetage après qu’un appel ait été reçu vers 20 h 30, indiquant que trois fusées de détresse avaient été aperçues près de  Sypher’s Cove. Quatre embarcations ont participé à la recherche.

Les opérations ont été mises en suspens en raison du mauvais temps au cours de la nuit.

La recherche s’est poursuivie avant l’aube samedi matin et a depuis pris fin. Rien n’a été trouvé et personne ne manque à l’appel.

Les résidents peuvent maintenant signaler les dommages

Les résidents peuvent signaler les dommages causés par la crue printanière en composant le 1-888-298-8555 ou en se rendant en ligne.

La ligne téléphonique servant à signaler des dommages permet aux résidents, aux locataires, aux petites entreprises et aux organismes sans but lucratif de recevoir de l’information et de signaler des dommages causés par les inondations.

La ligne téléphonique répondra aux appels de 8 h à 19 h 30 du lundi au vendredi, et de 9 h à 13 h les samedis et dimanches.

Fermeture de routes

L’autoroute transcanadienne est maintenant complètement fermée entre la sortie 306 (Oromocto) et la sortie 423 (River Glade), et elle le demeurera jusqu’à ce qu’il soit sécuritaire de la rouvrir, soit une fois que les eaux se seront retirées, que les débris auront été enlevés et que la route aura été inspectée.

Une liste des plus récentes fermetures de routes est disponible en ligne. Le fait qu’une route n’est plus inondée ne signifie pas qu’il est sécuritaire d’y circuler. Nous demandons aux citoyens de continuer à faire preuve de patience.

Il est rappelé aux automobilistes qu’il est interdit de déplacer les barricades ou de les contourner, et que les contrevenants seront inculpés.

Les conducteurs doivent éviter les routes recouvertes d'eau. L’eau peut être plus profonde qu’elle ne le semble et peut dissimuler des trous ou d’autres dommages ou des débris.

Téléchargez la nouvelle application mobile NB 511 qui permet aux utilisateurs de définir des routes spécifiques pour recevoir des alertes, telles que des fermetures de routes.

Lignes ferroviaires

Les lignes ferroviaires sont fonctionnelles et des trains pourraient circuler à l’extérieur des horaires normaux en raison d’activités liées aux inondations. Il faut demeurer à l’écart de la voie ferrée en tout temps. Les intrusions sont dangereuses et illégales, et peuvent perturber les activités d’intervention à l’inondation.

Les citoyens du Nouveau-Brunswick peuvent aider

Alors que les inondations se poursuivent, le gouvernement ajoute des ressources supplémentaires afin de s’assurer que tous les gens demeurent en sécurité. Les collectivités de l’ensemble de la province sont encouragées à prêter main-forte alors que les efforts visant le rétablissement commenceront au cours des jours et des semaines à venir.

Les résidents qui ont la capacité d’aider sont encouragés à participer et à prêter main-forte. Ceux qui sont en mesure de rendre visite à leurs voisins de façon sécuritaire sont priés de le faire afin de déterminer s’ils ont besoin d’aide. Les résidents peuvent également communiquer avec les autorités des mesures d’urgence à l’échelle locale afin de déterminer les besoins et voir comment ils peuvent aider.

Les gens devraient suivre des sources officielles comme l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick ou le gouvernement provincial sur Facebook et Twitter et partager les renseignements provenant de ces sources sur leurs comptes de médias sociaux. Les résidents sont également priés de suivre les conseils des autorités locales, y compris les policiers, les pompiers et les municipalités.

Appui des Forces armées canadiennes

Des membres des Forces armées canadiennes sont actifs dans plusieurs collectivités et s’acquittent de tâches en appui aux activités d’intervention aux inondations.

Leurs priorités sont de prendre des mesures pour protéger des vies, d’aider à préparer des sacs de sable, de protéger les infrastructures essentielles, de vérifier le bien-être des gens dans les collectivités et d’appuyer les résidents vulnérables.

Les membres doivent se déplacer régulièrement d’un endroit à l’autre dans le cadre de leurs opérations en se basant là où les besoins sont les plus grands. Ces besoins sont évalués par les responsables de la gestion des urgences à l’échelle locale et provinciale.

Croix-Rouge canadienne

La Croix-Rouge canadienne a établi des centres d’accueil au Centre Sainte-Anne, situé au 715, rue Priestman, à Fredericton et au centre communautaire Carleton, situé au 120, Market Place, à Saint John.

Jusqu’à présent, 420 ménages (1,052 personnes) se sont inscrits auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Les résidents touchés par les inondations et n’ayant pas accès à un autre logement (voisins, amis ou famille) peuvent communiquer avec la Croix-Rouge canadienne au 1-800-863-6582. Le centre sera ouvert de 8 h à 21 h.

Il est possible de faire un don à la Croix-Rouge pour venir en aide aux personnes touchées par les inondations. Ces fonds serviront aux efforts de rétablissement, de résilience et de préparation, tant dans l'immédiat qu'à long terme. Toute personne qui souhaite faire un don est invitée à composer le 1-800-418-1111 ou à se rendre au site www.croixrouge.ca.

Mise à jour d’Énergie NB

L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick travaille en étroite collaboration avec Énergie NB et l’inspecteur en chef des installations électriques du ministère de la Sécurité publique. Si vous remarquez que l’eau entre en contact ou pourrait bientôt entrer en contact avec des installations électriques, y compris des prises de courant, veuillez composer le 1-800-663-6272 pour obtenir un débranchement d’urgence.

Une fois que les eaux se seront retirées, Énergie NB mettra en place un processus de rétablissement du courant visant à assurer la sécurité des résidents, de leurs voisins et des propriétés.

Jusqu’à maintenant, 203 clients d’Énergie NB ont été débranchés en raison des inondations

Des sacs de sable sont disponibles

Du sable et des sacs de sable sont toujours à la disposition des résidents qui en ont besoin à divers endroits dans la province. Une liste à jour des endroits où il est possible d’obtenir du sable et des sacs de sable est disponible en ligne.

Monoxyde de carbone et sécurité-incendie

En cas d’inondation, le risque d’incendie et d’exposition au monoxyde de carbone augmente considérablement.

Les résidents ne doivent jamais utiliser de génératrices, de pompes ou tout autre équipement alimenté au carburant à l’intérieur, et ils doivent placer ce type d’équipement à moteur à au moins quatre mètres de toute structure.

S’il y a une panne de courant, les gens ne devraient jamais utiliser d’appareils alimentés aux combustibles à base de carbone (comme le kérosène, l’essence ou le mazout) à l’intérieur pour le chauffage ou la cuisson.

Les gens doivent également s’assurer que leur demeure est dotée de détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone à piles en bon état de fonctionnement.

Une intoxication au monoxyde de carbone peut survenir très rapidement. Toute personne qui croit avoir été intoxiquée au monoxyde de carbone doit sortir immédiatement à l’extérieur et se rendre à l’hôpital le plus proche ou composer le 911.

Signalement de problèmes reliés à l’eau

Les résidents peuvent signaler des préoccupations relatives à l’augmentation des niveaux d’eau et à des inondations à n’importe quel moment en composant le 1-800-561-4034. En cas d’urgence, composez le 911.

Les gens peuvent composer le 1-888-561-4048 pour entendre un enregistrement détaillant les niveaux d’eau du programme Surveillance des cours d’eau.

Mesures de sécurité pour les puits

Les résidents dont le puits se trouve actuellement sous l’eau ne doivent pas se servir de l’eau de leur puits. Si l’eau de votre puits présente une odeur persistante ou une décoloration, ou si vous pensez que votre puits est possiblement contaminé par des produits chimiques comme le mazout, l'essence ou des produits agrochimiques, n’utilisez pas l’eau de votre puits pour quelque raison que ce soit, même si elle a été bouillie. De plus amples renseignements sur la sécurité de l’eau de puits sont disponibles en ligne.

Les résidents qui ont des préoccupations concernant l’eau de leur puits peuvent communiquer avec le bureau du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux de leur région pour obtenir de plus amples renseignements.

Conseils pour faire face au stress en situation d’urgence

Il est normal que les résidents se sentent anxieux quant à leur propre sécurité en situation d’urgence, même s’ils ne sont pas directement touchés.

En situation de crise, plusieurs lignes d’urgence sont disponibles 24 heures sur 24, dont la ligne d’aide CHIMO (1-800-667-5005), Télé-soins (811) et Jeunesse, J’écoute (1-800-668-6868). D’autres renseignements et ressources sont disponibles en ligne.

Information à l’intention des résidents

Il est rappelé aux résidents du Nouveau-Brunswick qu’il faut :

  • éviter les activités de navigation de plaisance, le kayak et les autres activités aquatiques puisque les courants sont forts et transportent des débris; De plus, les randonneurs devraient garder une bonne distance des berges des cours d’eau;

Le programme Surveillance des cours d’eau est une initiative conjointe du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick du ministère de la Sécurité publique et d’Énergie NB. Le programme compte aussi sur la participation d’autres partenaires tels que des groupes de protection des bassins versants et des organismes fédéraux, provinciaux et américains qui s’occupent de surveiller et de prévoir le débit d’eau dans les rivières et cours d’eau de la province.

Des renseignements actuels concernant des inondations potentielles ou des embâcles, y compris des mises à jour d’urgence 24 heures sur 24, sont disponibles en ligne.