FREDERICTON (GNB) – La Santé publique a indiqué que 72,2 pour cent de la population âgée de 12 ans et plus a désormais reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19 au Nouveau-Brunswick.

La mise à jour d’aujourd’hui comprend les gens du Nouveau-Brunswick qui ont reçu leur vaccin à l’extérieur de la province. Il pourrait y avoir d’autres résidents qui ont reçu leur vaccin à l’extérieur de la province et qui ne se sont pas encore identifiés. Lorsqu’ils se manifesteront, ils seront ajoutés au total.

Il faudra que 19 511 autres personnes reçoivent leur première dose d’un vaccin pour atteindre l’objectif de 75 pour cent, ce qui est nécessaire avant de pouvoir commencer à assouplir les restrictions relatives à la pandémie dans le cadre du plan En route vers la phase verte de la province.

Les personnes admissibles qui n’ont pas encore reçu leur première dose peuvent fixer un rendez-vous en s’inscrivant en ligne pour participer à une clinique du Réseau de santé Vitalité ou du Réseau de santé Horizon ou en communiquant avec une pharmacie participante.

Cliniques de vaccination pour les élèves et le personnel des écoles intermédiaires et secondaires

Les districts scolaires communiqueront directement avec les familles afin de les informer de la possibilité que les élèves des écoles intermédiaires et secondaires puissent participer à des cliniques de vaccination à l’école ou se faire transporter par autobus à une clinique sans rendez-vous

Les élèves des écoles suivantes pouvaient prendre l’autobus, aujourd’hui, pour se rendre à la clinique sans rendez-vous organisée par Vitalité à Bathurst :

  • Bathurst High School;
  • École secondaire Nepisiguit; et
  • Place des jeunes (pour les élèves âgés de 12 ans et plus).

Il y aura une clinique à la Simonds High School de Saint John, le jeudi 10 juin, pour les élèves des écoles secondaires suivantes :

  • Simonds High School;
  • Saint John High School;
  • St. Malachy’s Memorial High School; et
  • Harbourview High School.

Les élèves des écoles suivantes pourront prendre l’autobus, le jeudi 10 juin, pour se rendre à la clinique organisée par Vitalité à Edmundston :

  • Carrefour de la Jeunesse;
  • École Notre-Dame (pour les élèves âgés de 12 ans et plus); et
  • École Saint-Jacques (pour les élèves âgés de 12 ans et plus).

« Nos élèves, nos enseignements et le personnel de nos écoles ont tous hâte d’avoir une année scolaire qui comprendra plus de liberté pour socialiser, plus d’activités parascolaires et plus de sports », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « Planifier un retour à la normale en septembre, en santé et en sécurité, signifie qu’il faut complètement vacciner autant d’élèves et d’employés que possible. Nous travaillons avec les districts et la Santé publique afin que ce soit plus facile pour les élèves âgés de 12 à 18 ans de se rendre à une clinique, de se retrousser les manches et de se faire vacciner. Nous encourageons les familles à signer le formulaire de consentement. »

Cas à la Leo Hayes High School de Fredericton

Un cas de COVID-19 a été confirmé à la Leo Hayes High School de Fredericton, le 8 juin, et la communauté scolaire en a été avisée. L’école est ouverte aujourd’hui et, à moins d’avoir reçu un avis contraire de la Santé publique, les élèves devraient continuer à suivre leur horaire d’apprentissage régulier. Si vous ou un membre de votre famille avez été en contact étroit avec un cas, la Santé publique communiquera avec vous. Si la Santé publique ne communique pas avec vous, cela signifie que vous n’êtes pas considéré comme un contact étroit du cas confirmé.

Éclosion dans un immeuble de logements d’Oromocto

La Santé publique a déclaré une éclosion de COVID-19 dans l’immeuble de logements Vida Living d’Oromocto. En date d’aujourd’hui, 11 cas sont liés à cette éclosion.

« Tous les résidents de cet immeuble ont reçu des instructions et des conseils de la Santé publique », a affirmé la médecin-hygiéniste en chef adjointe, la Dre Cristin Muecke. « Ces instructions varient pour chaque personne selon leur niveau de risque et leur contact avec les cas. »

Treize nouveaux cas

La Santé publique a signalé 13 nouveau cas de COVID-19 aujourd’hui.

Il y a deux cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit :

  • une personne âgée de 40 à 49 ans; et
  • une personne âgée de 50 à 59 ans.

Ces deux cas sont des contacts de cas déjà confirmés.

Il y a six cas dans la zone 3 (région de Fredericton), soit :

  • deux personnes âgées de 19 ans ou moins;
  • trois personnes âgées de 20 à 29 ans; et
  • une personne âgée de 60 à 69 ans.

Quatre de ces cas font l’objet d’une enquête, et les deux autres sont des contacts de cas déjà confirmés.

Il y a un cas dans la zone 4 (région d’Edmundston), soit une personne âgée de 19 ans et moins. Ce cas fait l’objet d’une enquête.

Il y a trois cas dans la zone 6 (région de Bathurst), soit :

  • une personne âgée de 19 ans ou moins; et
  • deux personnes âgées de 60 à 69 ans.

Deux de ces cas sont des contacts de cas déjà confirmés, et l’autre cas fait l’objet d’une enquête.

Il y a un cas dans la zone 7 (région de Miramichi), soit une personne âgée de 50 à 59 ans. Ce cas est un contact d’un cas déjà confirmé.

Il y a 2280 cas confirmés au Nouveau-Brunswick. Depuis hier, sept personnes se sont rétablies, ce qui donne un nombre total de 2130 rétablissements jusqu’à maintenant. Il y a eu 44 décès, et il y a 105 cas actifs. Au total, quatre personnes sont hospitalisées. Trois patients sont hospitalisés au Nouveau-Brunswick, et l’un d’entre eux se trouve à l’unité des soins intensifs. Un patient est hospitalisé à l’extérieur de la province et se trouve à l’unité des soins intensifs. Hier, 1167 tests de dépistage ont été réalisés, ce qui donne un nombre total de 346 480 tests jusqu’à maintenant.

Tests de dépistage de la COVID-19 à Nackawic

Une clinique extérieure temporaire de dépistage de la COVID-19, sera établie dans le stationnement du Centre de santé de Nackawic, situé au 135, promenade Otis, à la suite des récents risques d’exposition du public dans la région.

La clinique de dépistage sera offerte sur rendez-vous seulement et sera ouverte de 11 h à 17 h, le jeudi 10 juin et le vendredi 11 juin.

Les personnes qui ont des symptômes du virus et celles qui se sont rendues dans un endroit visé par un avis d’exposition dans la région sont priées de demander un test de dépistage en se rendant en ligne ou en appelant Télé-Soins 811. Au moment de réserver un test en ligne, veuillez choisir « Nackawic » en tant que site préféré. Lorsque vous recevrez un appel pour un rendez-vous, indiquez que vous souhaitez être testé à la clinique temporaire de Nackawic.

Rappel des directives concernant la phase d’alerte jaune

Toutes les zones sont dans la phase jaune en vertu de l’arrêté obligatoire de la province.