FREDERICTON (GNB) – Le programme de pompes à insuline du Nouveau-Brunswick sera élargi à compter du 1er avril pour inclure les jeunes adultes jusqu’à l’âge de 25 ans.

L’utilisation de pompes à insuline permet de mieux gérer le diabète et peut réduire le nombre d’hospitalisations évitables.

« Le programme de pompes à insuline est important, car il permet d’améliorer la qualité de vie des résidents ayant le diabète de type 1 », a déclaré le ministre de la Santé, Benoît Bourque. « L’élargissement de ce programme démontre l’engagement de votre gouvernement à améliorer l’accès aux soins de santé au Nouveau-Brunswick. »

Pour être admissible au programme, il faut :

- détenir une carte d’assurance-maladie valide du Nouveau-Brunswick;

- être un résident permanent du Nouveau-Brunswick;

- être âgé de 25 ans ou moins le 1er avril 2018;

- être atteint du diabète de type 1; et

- répondre aux critères énoncés dans le manuel des politiques et des procédures du programme de pompes à insuline.

Les demandes seront évaluées afin de déterminer la contribution du demandeur en fonction de son revenu. Le gouvernement provincial paiera le reste des coûts.

Le programme de pompes à insuline actuel fournit uniquement de l’aide aux parents d’enfants âgés de 18 ans et moins.