Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Domestic Violence COVID info- ICONS

COMMENT PUIS-JE RECONNAÎTRE LA VIOLENCE CONJUGALE

La violence conjugale prend de nombreuses formes comme la violence physique, verbale, affective, psychologique, sexuelle et spirituelle, ainsi que l’exploitation financière. Elle peut survenir dans tous les types de relations à partir des relations avec le conjoint actuel ou l’ancien conjoint ou conjoint de fait, ainsi que des relations de fréquentation, de genre diversifié et à tout âge – des jeunes aux aînés. Les victimes peuvent être soumises à l’isolement, au harcèlement, à l’humiliation, à l’intimidation, aux menaces, à la violence physique et sexuelle et au chantage affectif. Les enfants sont aussi vulnérables. Ils peuvent être soumis ou être exposés à la violence chez eux, ce qui a des incidences négatives sur la santé mentale et physique maintenant et plus tard dans la vie.

emo
Domestic Violence COVID info- ICONS2

Victimes

Si vous êtes ou croyez être une victime de violence conjugale, il y a des personnes qui s’en soucient et sont prêtes à vous écouter, même durant cette pandémie. Si vous êtes /vos enfants sont en danger immédiat, composez le 911.

  • Vous pouvez communiquer avec la maison de transition, les services d’approche en matière de violence conjugale, le logement de deuxième étape ou la ligne d’écoute téléphonique la plus près. Cliquez sur le lien suivant pour obtenir de l’information sur les services : Services de soutien pour les victimes de violence.
  • La police peut vous aider même si ce n’est pas une urgence.
  • Il y a des outils qui peuvent vous aider à vous protéger que vous quittiez une relation violente ou viviez dans une telle relation. Ces outils sont gratuits. Cliquez ici. Vous pouvez aussi appeler l’un des fournisseurs de services qui peut vous aider à planifier votre sécurité au téléphone.
  • Vous êtes en droit de partir si c’est le meilleur moyen d’assurer votre sécurité. Si votre domicile est dangereux, vous n’êtes pas exigé de vous isoler chez vous.
  • Si vous avez besoin plus d’aide pour améliorer votre sécurité, les Ordonnances d’intervention d’urgence sont des ordonnances du tribunal qu’une victime peut demander dans une situation grave et urgente. Pour en savoir plus sur les ordonnances d’intervention d’urgence, visitez Ordonnances d’intervention d’urgence.
Domestic Violence COVID info- ICONS3

Enfants

Si tu es un enfant ou un adolescent vivant dans une résidence où tu es exposé à la violence conjugale, la vie à la maison peut être incertaine, difficile ou même effrayante. Nous nous soucions de ta sécurité et de ton bien-être. Il y a des personnes qui se soucient et sont prêtes à t’écouter.

  • Si toi ou quelqu’un d’autre dans ta résidence est en danger, composez le 911.
  • Il y a un soutien pour toi. Tu peux communiquer par téléphone, par message texte ou clavardage en direct avec Jeunesse J’écoute au 1-800-668-6868, ou visiter leur site Web  ou appeler la ligne d’écoute CHIMO, au 1-800-667-5005 ou visiter leur site web.
  • S’il y a une bagarre ou de la violence chez toi, garde tes distances. Trouve un lieu sûr.
Domestic Violence COVID info- ICONS4

Témoins

Si vous êtes membre de la famille, ami.e, voisin.e ou collègue et que vous savez ou soupçonnez qu’une personne est victime de violence conjugale, votre soutien est important. Écoutez sans poser de jugement. Laissez-la raconter son histoire à sa propre vitesse, dans ses propres mots. Dites à la victime que vous la croyez. Cette personne, qu’elle soit membre de votre famille, votre ami.e, votre voisin.e ou votre collègue éprouve probablement de la honte, de l’humiliation, et sûrement, de la peur. Votre temps et votre attention peuvent faire une différence.

  • Si vous ou un membre de votre famille, votre ami.e, votre voisin.e, votre collègue  est en danger immédiat, composez le 911. La police peut vous aider même si ce n’est pas une urgence.
  • Vous pouvez communiquer avec la maison de transition, les services d’approche en matière de violence conjugale, le logement de deuxième étape ou la ligne d’écoute téléphonique la plus près. Cliquez ici pour obtenir de l’information sur les services de soutien pour les victimes de violence.
  • Pour en apprendre plus sur la violence conjugale et sur ce que vous pouvez faire pour aider, visiter la campagne L’Amour ne devrait pas blesser au www.gnb.ca/violence.  
  • Cliquez ici pour obtenir plus de renseignements sur la violence conjugale, la violence entre partenaires intimes ou la violence sexuelle.
purple bar
Domestic Violence COVID info- ICONS5

GÉRER SES COMPORTEMENTS VOILENTS

Les personnes qui ont cessé de recourir à la violence disent que le plus difficile, c’est d’admettre qu’elles avaient besoin d’aide pour changer leur comportement. Changer son comportement, cela prend du courage, mais cela représente des récompenses pour la vie.

  • Si votre famille a peur de vous ou si les gens vous dites que votre comportement leur fait peur, c’est le temps d’envisager de changer la façon dont vous vous comporter.
  • C’est possible de changer, cela prend du courage, des efforts et de la détermination. Il y a des services au Nouveau-Brunswick qui offrent des programmes et un soutien pour vous permettre d’apprendre de nouvelles façons de se comporter. Consultez le site Web du SPEIJ-NB.