Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Le terme potasse désigne généralement des sels de potassium naturels. Les gîtes de potasse découverts au Nouveau-Brunswick sont associés à des évaporites d'origine marine du Carbonifère précoce sous-jacents à la partie sud-est du bassin des Maritimes. Le minerai de potasse extrait près de Sussex est composé d'un mélange de chlorure de potassium (sylvite) et de chlorure de sodium (halite). La quasi-totalité de la production mondiale de potasse est utilisée comme élément essentiel des engrais servant à accroître le rendement des cultures.

Les sociétés minières acquièrent normalement les droits de tenure des terres occupées pour l'exploration des minéraux de la Couronne au Nouveau-Brunswick au moyen d'un processus d'inscription électronique des claims, conformément à la Loi sur les mines. La potasse et le sel ont toutefois été retranchés du régime de prospection et d'inscription des claims, et les droits d'exploration sont attribués en vertu d'une demande de propositions (DP), suivie d'un accord conclu en vertu de l'article 25 de la Loi sur les mines. Le processus de la DP peut être lancé par suite d'une déclaration d'intérêt au ministre du Développement de l’Énergie et des Ressources, mais le Ministère n'a aucune obligation de lancer une DP à la suite d'une telle déclaration. Le ministre peut également lancer une DP sans recevoir de déclaration d'intérêt s'il le juge indiqué.

La Direction des études géologiques (DEG) du ministère du Développement de l’Énergie et des Ressources fournit à l'industrie des conseils au sujet du potentiel en potasse du Nouveau-Brunswick et des environnements géologiques favorables à l'exploration. La DEG réalise des travaux sur le terrain et produit des cartes et autres publications qui traitent de la géologie, de la mise en valeur et de la production des ressources de potasse du Nouveau-Brunswick. 

Présentation – Le bassin carbonifère des Maritimes