Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Aperçu

Un programme de financement par Nouveau- Brunswick/Canada Cultivons l'avenir 2 pour accélérer l’adoption et la mise en place de systèmes d’assurance reconnus, notamment en matière de salubrité des aliments, de traçabilité, de biosécurité et de bien-être des animaux, dans la production, la transformation, le transport et la distribution des produits agroalimentaires. Le programme est financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada et ce Ministère.

Programme se termine le 31 mars 2018.

Admissibilité

Les producteurs, les transformateurs, les propriétaires d’abattoir, les organisations de produits et d’autres organismes agricoles et agroalimentaires du Nouveau-Brunswick.

Description

Éléments du programme :

(I) Systèmes d’assurance de la salubrité et de la qualité des aliments.

I (A) Mise en oeuvre de programmes de salubrité des aliments à la ferme
Aider les producteurs à mettre eux-mêmes en place des programmes de salubrité des aliments à la ferme.

Activités admissibles : La formation et la sensibilisation, la coordination, les conseils et l'analyse de systèmes ainsi que l'évaluation préalable des participants aux programmes de salubrité des aliments, la vérification initiale et la spécification de l'équipement favorisant la mise en place d’améliorations de la qualité ou de programmes reconnus de salubrité des aliments à la ferme.

I (B) Formation et perfectionnement sur la salubrité agroalimentaire après la sortie de l’exploitation.
Offrir de l'aide aux transformateurs agroalimentaires, notamment les propriétaires d'abattoir, pour la conception et la mise en œuvre de systèmes de contrôle de procédés de salubrité alimentaire, incluant les systèmes conformes à HACCP.

I (C) Mise en oeuvre de programmes de salubrité alimentaire après la sortie de l’exploitation.
Aider les propriétaires d'abattoir du Nouveau-Brunswick et d’autres transformateurs à mettre en place les améliorations d'infrastructures requises pour améliorer la salubrité ou la qualité des aliments ou pour pouvoir participer à des programmes d'inspection ou à des systèmes de contrôle des procédés reconnus en matière de salubrité alimentaire.

Activités admissibles : Implantations d’améliorations des installations pour accroître la salubrité des aliments ou pour pouvoir participer à un programme d'inspection ou à un système de contrôle des procédés reconnu en matière de salubrité alimentaire.


(II) Élaboration et mise en oeuvre du Système national de traçabilité pour le secteur agroalimentaire (SNTSA).
Ce programme contribue à l'élaboration et à la mise en œuvre d'un système national de traçabilité pour le secteur agricole et alimentaire (SNTSA), en permettant au secteur agricole et agroalimentaire du Nouveau-Brunswick de participer à des initiatives de traçabilité reconnues.

II (A) Infrastructure de l’entreprise.
Offrir de l’aide pour favoriser la participation au SNTSA.

Activités admissibles : Achat et installation de l'équipement nécessaire à la mise en place des systèmes de traçabilité.

II (B) Projets pilotes de traçabilité.
Faciliter la participation au SNTSA en subventionnant des projets pilotes qui démontrent la valeur d’un système de traçabilité.

Activités admissibles : Achat et installation de l'équipement nécessaire au fonctionnement des systèmes de traçabilité, incluant les systèmes de manipulation des animaux et des produits, la formation, les systèmes d'enregistrement des données et de manutention, la consultation et la coordination.


(III) Mise en oeuvre de la biosécurité.
Offrir de l’aide aux producteurs et aux organisations de produits de la province afin de mieux faire connaître les programmes de biosécurité à la ferme et de les mettre en œuvre.

Activités admissibles : Activités de formation et de sensibilisation comme les colloques, les ateliers, les conférences et les cours abrégés.

Achat et installation de l’équipement nécessaire à la mise en place de programmes de biosécurité.


(IV) Systèmes d’assurance visant le bien-être des animaux.
Aider les producteurs du Nouveau-Brunswick, les organisations de produits et les organismes agroalimentaires en permettant la mise en place, par l’industrie, de programmes de bien-être des animaux.

Activités admissibles : Activités de formation et sensibilisation portant sur des codes de pratique reconnus en matière de traitement sans cruauté et de bien-être des animaux; élaboration de plans et adoption de mesures correctrices, et vérification.