Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Aperçu

Une personne titulaire d'un permis d'une autre administration doit obtenir un permis de conduire du Nouveau-Brunswick dès qu'elle élit domicile dans la province.

Admissibilité

Les conducteurs des provinces canadiennes ou des États-Unis peuvent échanger leur classe de permis contre une autre classe équivalente, y compris la classe 7, sans devoir subir une autre épreuve de conduite ou fournir une preuve médicale pourvu :

1. que le permis de conduire de l'autre province ou État soit remis si cela est possible;
2. qu'une demande de permis de conduire ait été remplie;
3. que le requérant soit âgé d'au moins 16 ans (le consentement des parents étant nécessaire jusqu'à l'âge de 18 ans);
4. que les droits de demande aient été payés;
5. que le permis n'expirera pas au cours des six prochains mois.
6. Documents fournis pour prouver l'identité et le lieu de résidence (la liste de documents admissibles se trouve ici)

Non-résidants (de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse)

Les non-résidants originaires de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse peuvent échanger leur classe de permis contre une classe équivalente sans devoir subir une épreuve de conduite, fournir un rapport médical ou payer les droits, pourvu qu'ils remettent leur permis (ou que la validité du permis ait été vérifiée dans le système d'échange interprovincial de dossiers, ou les deux).

Ils recevront un permis du Nouveau-Brunswick dont la durée sera l'équivalent de la durée non expirée du permis de leur province d'origine. Un maximum de quatre ans peut être autorisé.

Non-résidants (d'autres pays)

Les non-résidants originaires d'autres pays doivent subir un examen pour le permis de conduire qui comprend une épreuve de conduite, un examen de la vue et un examen écrit. Les non-résidants exemptés sont ceux des pays européens suivants, qui peuvent échanger leur permis contre un permis de classe 5 (y compris une mention spéciale pour motocyclette sans épreuve, s'il y a lieu, de class 6 ou de class 6D.

Allemagne, Angleterre, Autriche, Australie, Belgique, Danemark, Écosse, Espagne, France, Île de Man, Irlande, Italie, Japon, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas (Hollande), Pays de Galles, Portugal, République de Corée (Corée du Sud)*, Suède, Suisse, Taïwan*.

Documentation requise

Un non-résidant d'un pays étranger (un des pays susmentionnés de l'extérieur de l'Amérique du Nord) doit fournir les documents suivants :
- son permis de conduire original;
- une traduction officielle du permis de conduite (par un cabinet de traduction ou sur un permis de conduire international) s'il n'est pas déjà en français our en anglais;
- une preuve d'identité (un document) et une preuve de résidence (deux documents).
- Rendez-vous sur la page Permis de conduire pour consulter la liste complète des documents acceptables.

* République de Corée (Corée du Sud)

En vertu d'une entente officielle conclue avec la République de Corée, un requérant doit d'abord communiquer avec le consul général de la République de Corée, qui lui fournira une trousse de documents. Cette trousse doit être conservée à titre de pièces justificatives. Le consul général préparera une trousse de documents qui comprend :

- une lettre d'accompagnement;
- une traduction en anglais du permis de conduire;
- une copie du permis de conduire original;
- un document certifié avec la signature du consul et le sceau.

Le conducteur doit présenter, au moment de léchange, la trousse de documents susmentionnée, AINSI QUE le permis original, une preuve d'identité (un document) et une preuve de résidence (deux documents).
- Veuillez consulter la page Permis de conduire pour avoir la liste complète de documents acceptables.

Les documents requis seront photocopiés et annexés à la demande. Le permis original sera également annexé à la demande et conservé dans nos dossiers.

*Taïwan

En plus des documents habituellement requis, les requérants qui présentent une demande pour échanger leur permis de conduire taïwanais devront fournir ce qui suit:
- une copie d'une traduction en anglais de leur permis de conduire taïwanais certifiée conforme par le Bureau économique et culturel de Taipei à Toronto;
- un certificat de vérification original du permis de conduite délivré par un bureau des véhicules taïwanais moins de trois mois avant la date de la demande.

Description

Les étudiants qui déménagent au Nouveau-Brunswick pour faire des études n'ont pas à échanger leur permis de conduire pendant qu'ils sont aux études, mais doivent le faire dès qu'ils élisent domicile permanent dans la province ou qu'ils occupent un emploi rémunéré.

Retour d'un permis de conduire d'un pays étranger

Dans la plupart des cas, un conducteur n'aura plus jamais besoin de son permis de conduire d'un pays étranger. Il se pourrait cependant qu'un titulaire retourne dans son pays d'origine et veuille ravoir son permis. Il est possible de le lui rendre pourvu qu'il se trouve toujours dans notre système de classement des dossiers(dans un délai de cinq ans suivant l'échange). Il doit rendre son permis de conduire du Nouveau Brunswick avant qu'on lui remette son permis d'un pays étranger. Si le conducteur revient au Nouveau-Brunswick, il peut rendre son permis de conduire d'un pays étranger pour en obtenir un du Nouveau-Brunswick conformément à la marche à suivre habituelle.

Mention spéciale pour motocyclette

Un permis ou une mention spéciale pour motocyclette peut faire l'objt d'un transfert sur un permis délivré par le Nouveau-Brunswick. Cela comprend les non-résidants du Canada, des État-Unis ou des pays énumérés ci-dessus. Si vous échangez votre permis de conduire d'un autre pays, il vous faudra subir un examen.