Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Les ménages du Nouveau-Brunswick dépensent 2,6 milliards de dollars par année sur des aliments et des boissons, et beaucoup de ces aliments sont produits ailleurs. La contribution totale au PIB du secteur des aliments, ce qui comprend les grossistes, les détaillants et les restaurants, s’élève à environ 1 milliard de dollars par année. Des efforts visant à promouvoir la consommation de boissons et d’aliments produits localement peuvent contribuer au PIB en raison du remplacement des produits importés. Voilà pourquoi la Stratégie sur les boissons et les aliments locaux a été cernée comme l’une des possibilités à envisager dans le cadre du Plan de croissance économique.

La Stratégie sur les boissons et les aliments locaux, publiée en octobre 2016, comprend trois objectifs et décrit comment le gouvernement compte les réaliser. Les objectifs sont :

  • sensibilisation accrue des consommateurs;
  • disponibilité accrue;
  • soutien amélioré aux nouvelles entreprises ainsi qu'à celles en pleine croissance.

Les générations passées ont subsisté en grande partie avec des aliments cultivés et produits ici, dans la province. Tout cela a changé avec la mondialisation, car les aliments importés sont devenus facilement accessibles. Au cours des dernières années cependant, la popularité des marchés agricoles et un intérêt renouvelé pour des aliments régionaux et de niche ont revitalisé la demande de produits cultivés et produits localement.

L’accès du Nouveau-Brunswick à des terres agricoles, son histoire en agriculture et son ingéniosité sont tous des facteurs qui contribuent à l’établissement d’un modèle fructueux d’autosuffisance alimentaire. Investir dans la Stratégie sur les aliments et les boissons locaux contribuera non seulement à un plus grand accès à des aliments plus sains et plus durables pour les Néo-Brunswickois, mais aussi à une plus grande exposition aux produits locaux pour les générations futures. Il sera ainsi possible d’en tirer des bienfaits-santé à vie, tout en appuyant les meilleures pratiques environnementales. De plus, l’achat de produits locaux soutient l'économie, favorise la création d'emplois et réduit l'empreinte carbone du Nouveau-Brunswick.

Pour solidifier davantage son soutien de la Stratégie, le gouvernement a inscrit dans son budget 2017-2018 un investissement de 445 000 $ pour des initiatives liées aux boissons et aux aliments locaux. Plus précisément, les fonds visent à aider les petits et les moyens producteurs du Nouveau-Brunswick à vendre leurs produits dans le marché local.

  • En avril 2017, le gouvernement a annoncé un investissement visant à aider à mettre des aliments locaux dans l’assiette des élèves du Nouveau-Brunswick. Dans le cadre de la Stratégie sur les boissons et les aliments locaux, par le gouvernement a affecté une somme totale de 623 000 $ à une coopérative établie par des groupes partenaires afin d’augmenter la proportion d’aliments du Nouveau-Brunswick qui sont servis dans les écoles de notre province. Coopération agroalimentaire NB est composée d’organismes à but non lucratif qui représentent des agriculteurs et des fournisseurs de services alimentaires dans les institutions publiques. Son objectif principal est de faire en sorte qu’une plus grande quantité d’aliments locaux soit servie dans les institutions publiques, en commençant par les cafétérias des écoles.
  • L’équipe responsable de l’initiative Achetez Nouveau-Brunswick participe à des activités communautaires pendant l’année, surtout pendant l’été et la saison de récolte automnale. La campagne met en vedette une gamme de produits offerts au Nouveau-Brunswick, allant des cultures traditionnelles aux produits spécialisés, ainsi que des poissons, des fruits de mer, de la viande et des vins. Les coordonnateurs de tournée seront présents à des événements pour partager des recettes, distribuer des brochures, des guides et des cartes pour promouvoir les produits locaux afin que les gens puissent tirer le meilleur parti de leur expérience Achetez Nouveau-Brunswick.
  • Le projet Agriculture en classe a reçu un financement de 60 000 $ dans le cadre de la stratégie Cultivons l'avenir II afin d’aider à informer la prochaine génération de consommateurs au sujet des aliments produits localement.
  • Un nouveau guide a été produit pour aider les fermiers, les pêcheurs, les producteurs aquacoles et les autres producteurs de boissons et d'aliments locaux à promouvoir et à commercialiser leurs produits sur les plateformes de médias sociaux.

Le Plan de croissance économique du Nouveau-Brunswick s’inscrit dans le plan du gouvernement provincial pour stimuler la croissance économique et créer des perspectives d’emploi pour les gens du Nouveau-Brunswick. Il présente les moyens que le gouvernement mettra en œuvre pour assurer le déploiement d’efforts coordonnés et complémentaires afin d’améliorer l’économie du Nouveau-Brunswick et de maximiser les avantages.

 

Mise à jour: août 2018

PERSONNE-RESSOURCE : Mary-Anne Hurley-Corbyn, communications, ministère de l'Agriculture, de l'Aquaculture et des Pêches, 506-453-5949, mary-anne.hurley-corbyn@gnb.ca