SAINT JOHN (GNB) – Une nouvelle clinique de personnel infirmier praticien visant à réduire le nombre de Néo-Brunswickois en attente d’un fournisseur de soins de santé primaires est maintenant officiellement ouverte à Saint John.

« Je suis ravie de constater que tous ces efforts ont été récompensés », a déclaré la ministre de la Santé, Dorothy Shephard. « Cette clinique de personnel infirmier praticien sera un élément essentiel du réseau provincial d’excellence en soins de santé. »

Six infirmières praticiennes travaillent dans cette clinique gérée par le Réseau de santé Horizon. Les membres de l’équipe établissent leur propre liste de patients grâce à Accès Patient NB, le registre provincial bilingue à l’intention des gens du Nouveau-Brunswick qui sont à la recherche d’un nouveau fournisseur de soins de santé primaires, soit un médecin de famille ou une infirmière praticienne.

« Le Réseau de santé Horizon est fier d’offrir une gamme de services opportuns de grande qualité aux générations de Néo-Brunswickois actuelles et à venir, », a affirmé le vice-président aux affaires communautaires du réseau, Jean Daigle. « Nous sommes convaincus que cette nouvelle clinique appuiera notre mission et notre vision, tout en améliorant grandement l’accès aux soins pour les personnes de la grande région de Saint John. »

Les patients proviennent exclusivement des aiguillages d’Accès Patient NB. Les personnes qui n’ont pas de médecin de famille ou de fournisseur de soins de santé primaires sont priées de ne pas téléphoner au centre de santé ni de s’y présenter pour demander d’être acceptées comme patients. Un fournisseur de soins de ce centre de santé ne peut être attribué à une personne que si elle est inscrite, ce qui peut se faire en ligne.

Accès Patient NB collabore étroitement avec les fournisseurs de soins de santé du Nouveau-Brunswick. Lorsque l’un d’eux demande une liste de patients figurant sur la liste d’attente, il dispose de 60 jours pour indiquer s’il a accueilli de nouveaux patients et en fournir le nombre, le cas échéant. Ces derniers sont signalés comme étant en attente. En date du 30 avril, plus de 9500 dossiers sont en attente.

« À mesure que certains patients sont retirés de la liste, d’autres y sont ajoutés chaque jour, a dit Mme Shephard. Chaque pas en avant illustre la motivation du gouvernement à garantir à chaque personne du Nouveau-Brunswick un accès en temps opportun à des soins primaires de grande qualité. »