FREDERICTON (GNB) – Santé publique signale neuf nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui.

Il y a deux cas dans la zone 2 (région de Saint John), soit :

  • deux personnes âgées de 40 à 49 ans. Ces deux cas font l’objet d’une enquête.

Il y a sept cas dans la zone 4 (région d’Edmundston), soit :

  • une personne âgée de 19 ans et moins;
  • une personne âgée de 20 à 29 ans;
  • deux personnes âgées de 40 à 49 ans;
  • une personne âgée de 50 à 59 ans;
  • une personne âgée de 60 à 69 ans; et
  • une personne âgée de 70 à 79 ans.

Tous les cas, sauf deux, sont des contacts d’un cas déjà confirmé. Les deux autres font l’objet d’une enquête.

Le nombre de cas confirmés au Nouveau-Brunswick s’élève à 1641. Depuis hier, trois personnes se sont rétablies, pour un total de 1457 rétablissements. Il y a eu 30 décès, et 153 cas demeurent actifs. Quatorze patients sont hospitalisés, dont six à l’unité de soins intensifs. Hier, 980 tests de dépistage ont été effectués, pour un total de 260 393 jusqu’à maintenant.

« En raison de l’augmentation du nombre de personnes atteintes de la COVID-19 admises à l’hôpital et aux soins intensifs, et bien que ce soit compatible avec le variant du Royaume-Uni et avec ce qui s’est passé récemment dans d’autres provinces, la situation est très préoccupante et il est donc impératif que nous demeurions vigilants jusqu’à ce que toute la population du Nouveau-Brunswick soit vaccinée », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell.

Avis d’exposition

La Santé publique suit une procédure normalisée lorsque le public a pu être été exposé à une personne dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif. Lorsque la tenue de dossiers permet de trouver les personnes qui ont pu être exposées, les représentants de la Santé publique communiquent directement avec elles et ne font pas d’annonce distincte. Lorsque les représentants ne sont pas en mesure de déterminer exactement les personnes qui ont pu être exposées au virus dans un lieu donné, la Santé publique fait une annonce publique pour avertir toutes les personnes qui pourraient avoir été touchées et leur fournir des instructions.

La Santé publique a relevé une source possible d’exposition au virus à la Banque Scotia du 75, chemin Canada à Edmundston aux dates et aux heures suivantes :

  • le 29 mars entre 8 h 45 et 16 h;
  • le 30 mars entre midi et 16 h 30; et
  • le 31 mars entre midi et 16 h 30.

Éclosion dans un foyer de soins spéciaux de la zone 4

À la suite d’un cas récent confirmé de COVID-19, Santé publique a déclaré une éclosion à la Résidence Rolande Long, un foyer de soins spéciaux à Edmundston, dans la zone 4.

Les membres de l’équipe provinciale de gestion rapide des éclosions sont sur place pour aider les résidents et l’équipe soignante de l’établissement.

Rappel des directives pour le congé

La Santé publique rappelle à la population du Nouveau-Brunswick les précautions à prendre pour passer une agréable fin de semaine de Pâques en toute sécurité.

Tout le monde doit continuer à suivre les conseils de santé publique, même les personnes qui ont reçu une ou deux doses d’un vaccin contre la COVID-19. Portez un masque, lavez-vous la main et maintenez une distance physique.

  • Si vous êtes dans les secteurs en phase d’alerte rouge de la zone 4, limitez-vous à votre bulle d’un ménage.
  • Si vous êtes dans les zones en phase jaune, limitez vos contacts étroits au minimum et célébrez avec les mêmes 15.
  • Toute personne qui est malade ou qui présente des symptômes de la COVID-19 ne devrait pas participer à des rassemblements. Même si vous ne ressentez qu’un symptôme léger, allez en ligne pour obtenir un rendez-vous pour un test de dépistage ou composez le 811.

Rappel des directives concernant les phases jaune et rouge

À l’exception du secteur de la zone 4 qui est dans la phase rouge, toutes les autres zones et communautés demeurent dans la phase jaune en vertu de l’arrêté obligatoire de la province.

Les déplacements ne sont pas recommandés à l’intérieur et à l’extérieur de la zone 4, sauf pour des raisons essentielles, comme des rendez-vous médicaux et le travail essentiel. Cette recommandation s’applique aux déplacements pour les parties de hockey ou d’autres manifestations sportives dans d’autres zones.