FREDERICTON (GNB) –  La Santé publique a signalé deux nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui.

Les cas sont les suivants :

  • une personne âgée entre 60 et 69 ans dans la zone 1 (région de Moncton); et
  • une personne âgée entre 20 et 29 ans dans la zone 7 (région de Miramichi).

Ces cas sont liés à un voyage et les personnes sont en auto-isolement.

Il y a 590 cas confirmés au Nouveau-Brunswick, et 543 personnes se sont rétablies.

Il y a eu huit décès, et 38 cas demeurent actifs. Un patient est hospitalisé à l’unité des soins intensifs. À ce jour, 149 999 tests de dépistage ont été effectués.

Avis d’exposition

La Santé publique suit une procédure standard lorsque le public pourrait avoir été exposé à une personne dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif. Lorsque la tenue de registres permet de trouver et de confirmer l’identité des personnes qui pourraient avoir été exposées, les représentants de la Santé publique communiquent directement avec ces personnes et ils n’émettent pas d’annonce distincte. Lorsque les représentants ne sont pas certains d’identifier exactement les personnes qui auraient pu être exposées au virus dans un lieu donné, la Santé publique émet une annonce pour essayer de joindre toutes les personnes qui pourraient avoir été touchées et leur fournir des instructions.

Le 26 décembre, la Santé publique a établi qu’un voyageur ayant obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 aurait pu être contagieux les 19 et 20 décembre alors qu’il voyageait à bord des vols suivants :

  • le vol Air Canada 8476 – de Grande Prairie à Calgary, qui est arrivé à 16 h 39;
  • le vol Air Canada 150 – de Calgary à Toronto, qui est arrivé à 23 h 20; et
  • le vol Air Canada 8910 – de Toronto à Moncton, qui est arrivé à 11 h 23.

Toutes les personnes qui étaient à bord de ces vols devraient continuer à suivre les drectives qui leur ont été données lors du processus d’enregistrement de leur voyage ainsi qu’à leur arrivée au Nouveau-Brunswick.