FREDERICTON (GNB) – Aucun nouveau cas présumé de COVID-19 n’a été rapporté dans la province aujourd’hui. Il y a encore 17 cas au Nouveau-Brunswick : huit cas confirmés et neuf cas présumés. Au total, 865 tests ont été réalisés jusqu’à maintenant dans la province.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, rappelle aux gens du Nouveau-Brunswick de rester à la maison et d’adopter des mesures d’éloignement social adéquates afin d’aider à ralentir la propagation de la COVID-19.

« Nous pouvons tous prendre des mesures simples qui peuvent contribuer à arrêter la propagation de tout type de maladie transmissible, a déclaré la Dre Russell. Se laver les mains régulièrement; tousser ou éternuer dans le creux de son coude; éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche; pratiquer l’éloignement social en maintenant une distance de deux mètres entre les personnes; et rester à la maison (auto-isolement) lorsqu’on est malade sont des mesures qui peuvent contribuer grandement à réduire les risques de propagation de l’infection. »

Afin de limiter la propagation de la COVID-19, tous les voyages non essentiels entre le Canada et les États-Unis sont restreints jusqu’à nouvel ordre.

Les gens qui reviennent au Nouveau-Brunswick après un voyage à l’étranger doivent s’auto-isoler à la maison pendant 14 jours. Cela signifie qu’ils ne doivent pas faire d’arrêts, y compris à l’épicerie ou à la pharmacie. Ils doivent se rendre directement à la maison et communiquer avec un membre de leur famille, un ami ou un bénévole pour les aider à se procurer toute chose dont ils auraient besoin.

De nombreux Néo-Brunswickois reviennent d’un long séjour dans le sud des États-Unis ou ailleurs. Pendant les 14 jours d’auto-isolement, ils doivent surveiller étroitement leur état de santé et celui des membres de leur famille pour l’apparition de symptômes, qui comprennent la fièvre, la toux ou des difficultés respiratoires, Toute personne qui présente ces symptômes peut :

  • utiliser le nouvel outil d’autoévaluation en ligne du gouvernement du Nouveau-Brunswick disponible à www.gnb.ca/coronavirus;
  • prendre un rendez-vous virtuel avec leur fournisseur de soins de santé primaires; ou
  • téléphoner à Télé-Soins 811 pour parler à une infirmière immatriculée.

Il est impératif que les gens restent à la maison et qu’ils s’auto-isolent jusqu’à avis contraire d’un professionnel de la santé.

Toute personne qui entre au Nouveau-Brunswick depuis l’étranger recevra une brochure expliquant toutes les mesures liées à la COVID-19 et à l’état d’urgence. L’objectif est de veiller à ce que des mesures adéquates soient prises pour freiner la pandémie.

Le gouvernement provincial travaille à la mise en place d’une ligne téléphonique qui sera disponible le lundi 23 mars et que les gens du Nouveau-Brunswick pourront appeler s’ils ont des préoccupations concernant des personnes qui ne respectent pas les ordres de l’état d’urgence. Entre-temps, les gens qui ont des préoccupations peuvent rappeler aux voyageurs qui sont de retour leur responsabilité de fournir leur part d’efforts afin d’assurer la sécurité de tout le monde en restant à la maison. On rappelle à tous les résidents, qu’ils aient voyagé ou non, de respecter les directrices émises en vertu de l’état d’urgence.

La Dre Russell encourage les gens à prendre soin d’eux et des autres, tant au niveau physique que mental.

« J’invite tout le monde à profiter de l’occasion pour sortir dehors et profiter de l’air frais, a-t-elle dit. Plusieurs endroits sont fermés, mais le plein air ne fait pas partie de ces endroits! Votre famille et vous pouvez pratiquer de nombreuses activités à l’extérieur tout en respectant les pratiques d’éloignement social. Allez marcher, faites une randonnée, pratiquez le yoga dans la cour arrière ou surveillez les premiers signes du printemps. »

Des renseignements à jour concernant la COVID-19 sont disponibles en ligne.