FREDERICTON (GNB) – Le Comité permanent des changements climatiques et de l’intendance de l’environnement, un comité permanent multipartite de l’Assemblée législative, a cerné des thèmes clés et invite les gens du Nouveau-Brunswick à formuler des observations sur l’utilisation des pesticides et des herbicides, notamment le glyphosate, dans la province.

Le comité est chargé d’examiner les progrès réalisés dans la province relativement aux objectifs décrits dans le Plan d’action sur les changements climatiques du Nouveau-Brunswick en demandant à certains ministères et organismes ainsi qu’à des intervenants clés de lui fournir des comptes rendus. Le comité recueillera aussi des renseignements sur les changements climatiques, l’intendance de l’environnement et d’autres sujets pertinents auprès d’intervenants et d’experts, et il préparera des rapports assortis de recommandations à l’intention de l’Assemblée législative.

« En tant que comité, nous croyons que les changements climatiques sont un sujet pressant et que des mesures doivent être prises sans délai », a affirmé le député de Riverview, Bruce Fitch, qui est également président du comité. « Nous voulons également agir de façon proactive relativement aux préoccupations environnementales et trouver des solutions à long terme aux questions qui nous touchent tous. »

Cette semaine, le comité reçoit de premiers comptes rendus du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux; du ministère des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie; du ministère des Transports et de l’Infrastructure; du ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches; du ministère de la Sécurité publique; de Service Nouveau-Brunswick; et d’Énergie NB. Les audiences seront ouvertes au public et elles auront lieu dans l’édifice de l’Assemblée législative, à Fredericton. L’enregistrement audio des audiences se trouvera également sur le site Web de l’Assemblée législative.

Les audiences publiques sur l’utilisation des pesticides et des herbicides, notamment le glyphosate, se dérouleront du 24 au 27 mars à l’Assemblée législative. D’autres dates pourraient être ajoutées au besoin.

« Nous voulons faire preuve de transparence sur les progrès réalisés à l’égard des questions environnementales qui interpellent la population », a dit M. Fitch.

Le glyphosate est un herbicide à usage très varié en foresterie et en agriculture, et il est aussi employé aux fins de lutte contre les mauvaises herbes par le secteur industriel, le secteur commercial et des particuliers. Même si certaines études ont indiqué que les concentrations actuelles de glyphosate auxquelles les êtres humains sont exposés ne présenteraient aucun risque de cancer, de nombreuses personnes du Nouveau-Brunswick demeurent préoccupées par son utilisation.

Les personnes, les organismes, les experts et les intervenants qui souhaitent donner une présentation au comité sur l’utilisation des pesticides et des herbicides, notamment le glyphosate, doivent aviser le Bureau du greffier de l’Assemblée législative par téléphone (506-453-2506) ou par courriel (leg-consultations@gnb.ca) d’ici le vendredi 13 mars. Les personnes qui ne sont pas en mesure de donner une présentation, mais qui veulent néanmoins soumettre un mémoire sur la question doivent le faire d’ici le vendredi 20 mars.

En plus de M. Fitch, le comité compte les députés suivants : le député de Kent-Nord, Kevin Arseneau, qui est vice-président du comité; le ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Jeff Carr; le ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie, Mike Holland; le ministre de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches, Ross Wetmore; la députée de Moncton-Sud, Cathy Rogers; le député de Carleton-Victoria, Andrew Harvey; le député de Victoria-La-Vallée, Chuck Chiasson; le député de Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé, Jacques LeBlanc; et le député de Fredericton-York, Rick DeSaulniers.