FREDERICTON (GNB) – Des agents d’application de la loi du ministère de la Sécurité publique, en partenariat avec la Force policière de Fredericton, ont saisi 20 044 cigarettes non marquées, le 27 janvier, dans le cadre d’une enquête qui se poursuit dans la région de Fredericton.

Un homme d’Oak Haven, âgé de 57 ans, et une femme de Bathurst, âgée de 55 ans, ont été arrêtés pour avoir transporté des produits du tabac non marqués, ce qui contrevient à l’article 121.1 du Code criminel. Ils ont été libérés sous promesse de comparaître en Cour provinciale à Fredericton à une date ultérieure.

La saisie de ces produits du tabac représente une valeur en impôt provincial d’environ 5115 dollars et une valeur supplémentaire en taxe d’accise fédérale de 4209 dollars.

Les revenus provenant de la vente illégale du tabac servent souvent à financer le crime organisé et soutiennent l’économie clandestine au Nouveau-Brunswick. Le tabac de contrebande va à l’encontre des programmes gouvernementaux de lutte contre le tabagisme et il peut présenter un risque d’augmentation du taux de tabagisme chez les jeunes. Le tabagisme est la plus importante cause de mortalité prématurée au Canada; chaque jour, 100 Canadiens décèdent de maladies liées au tabagisme.

Toute personne qui détient des renseignements sur la vente et la distribution de tabac illégal est invitée à communiquer avec Échec au crime au 1-800-222-TIPS (8477).