FREDERICTON (GNB) – La huitième campagne annuelle Faites-vous entendre se déroule du 3 au 7 décembre.

« Promouvoir la santé mentale de nos enfants et de nos jeunes est une priorité pour notre gouvernement », a déclaré le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « Les programmes de sensibilisation comme celui-ci contribuent à déstigmatiser la maladie mentale. J’invite toute la population à prendre le temps de sonner une cloche, le 7 décembre, pour appuyer la santé mentale de nos jeunes. »

L’objectif de la campagne est de sensibiliser les jeunes, leur famille et les communautés et de les encourager à prendre des mesures positives au profit de la santé mentale des jeunes.

La campagne est coordonnée conjointement par Connexions N.-B. / Alliance Pro-jeunesse, le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et Bell Aliant.

Des plans de cours sur la santé mentale seront présentés dans les salles de classe de la province dans le cadre de la campagne. Le point culminant de ces efforts de sensibilisation sera lorsque les élèves de la maternelle à la huitième année de partout dans la province seront invités à manifester leur soutien en faisant sonner des cloches pendant une minute. Ce geste a pour but d’attirer l’attention sur l’importance de bien répondre aux besoins des enfants en matière de santé mentale et de faire en sorte que leur voix soit entendue. Cette année, l'activité principale aura lieu à la MacDonald Consolidated School. On procédera également à une lecture du livre Everybody’s Different on Everybody Street de Sheree Fitch.

« Bell Cause pour la cause a le plaisir de participer de nouveau à cette campagne de sensibilisation à la santé mentale des enfants et des jeunes », a affirmé le vice-président de Bell Canada pour la région de l’Atlantique, Glen LeBlanc. « Nous félicitons l’Alliance Pro-jeunesse et le ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance pour le leadership dont ils font preuve en faisant connaître la campagne Faites-vous entendre dans les écoles de l’ensemble de la province, et nous sommes fiers de soutenir la participation des élèves, des parents et des enseignants pour approfondir cette importante discussion sur la santé mentale. »

« Les occasions de se réunir en tant que communauté pour parler ouvertement de la santé mentale sont tellement importantes », a dit la directrice générale par intérim de l'Alliance Pro-jeunesse, Cindy Miles. « Nous sommes heureux de compter sur le soutien du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance et sur l’engagement continu de Bell Aliant envers cette campagne. En tant que province, nous avons réalisé des progrès dans le domaine des services de santé mentale pour nos jeunes, mais il reste encore beaucoup à faire pour que, dans notre province, chaque jeune et sa famille sachent qu’ils ne sont pas seuls et que les services dont ils ont besoin sont disponibles et accessibles. »

En septembre 2017, le gouvernement a étendu le modèle de prestation des services intégrés pour la santé mentale, le traitement des dépendances, les interventions et les services sociaux à l'intention des enfants et des jeunes afin de l’offrir dans toutes les écoles de la province. Offert à l’échelle communautaire, ce modèle relie les services offerts par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, le ministère du Développement social, le ministère de la Santé, le ministère de la Sécurité publique, et le ministère de la Justice et Cabinet du procureur général. Les enfants et les jeunes ont accès au programme par l’intermédiaire de leur école ou d’un autre service communautaire.

L’amélioration des services de santé mentale pour les enfants et les jeunes est une composante des plans d’éducation de 10 ans du gouvernement, des stratégies de réduction de la criminalité et de prévention des préjudices, et du Plan d’action pour la santé mentale. Soutenir les personnes ayant des problèmes de santé mentale est également un des sept domaines prioritaires ciblés dans le document-cadre du Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles.