FREDERICTON (GNB) – Le système national d’alerte d’urgence, En Alerte, sera mis à l’essai au Nouveau-Brunswick le mercredi 28 novembre, à 13 h 55.

Le système vise à transmettre des alertes critiques pouvant sauver des vies.

Des messages d’essai seront diffusés à la télévision et à la radio et envoyés aux appareils sans fil. À la suite d’un signal d’alarme sonore, le message suivant sera présenté à la télévision sur un fond rouge et diffusé à la radio : « Ceci est un essai du système d’alerte national émis par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick. C’est un essai seulement. Si cela s’était avéré une véritable urgence ou une menace, vous auriez déjà reçu des instructions pour vous aider à vous protéger, vous et votre famille. Ceci est un essai seulement. Aucune action n’est requise. »

Il s’agira de la deuxième occasion de tester le système d’alerte sur des appareils sans fil. Les appareils sans fil compatibles émettront une vibration et un signal sonore. Le texte dans les deux langues officielles qui les accompagne indiquera qu’il s’agit uniquement d’un test.

« Ce qui est important de comprendre au sujet du système En Alerte, c’est dans quelles circonstances il doit être utilisé », a affirmé le directeur de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, Greg MacCallum. « Les alertes sont seulement émises lorsqu’il y a une menace imminente à la vie des gens et que des mesures immédiates doivent être prises. »

Le système d’alerte pour les appareils sans fil a été utilisé avec succès au Nouveau-Brunswick, en août, lorsque Environnement Canada a averti les gens du comté de Victoria au sujet d’une possible tornade.

Le système En Alerte a été élaboré en partenariat avec les responsables fédéraux, provinciaux et territoriaux de la gestion des urgences, Environnement Canada et l’industrie de la radiodiffusion et de la télédiffusion afin d’améliorer la préparation aux urgences et les interventions en période de crise.