FREDERICTON (GNB) – Un cas d’infection à la bactérie E. coli a été confirmé au Nouveau-Brunswick.

« La source probable de l’éclosion est la laitue romaine », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Les gens du Nouveau-Brunswick devraient éviter de manger de la laitue romaine et les mélanges de salades contenant de la laitue romaine jusqu’à ce qu’on en sache plus sur l’éclosion et la cause de la contamination. »

Le Bureau du médecin-hygiéniste en chef travaille de près avec l’Agence de la santé publique du Canada ainsi qu’avec des représentants de la santé publique de l’Ontario, du Québec, de nombreux États américains et du gouvernement fédéral sur ce dossier.

Les conseils suivants aideront à réduire le risque d’infection à la bactérie E. coli, mais ils n’éliminent pas entièrement le risque de maladie :

·         Lavez-vous les mains soigneusement à l’eau tiède et au savon pendant au moins 20 secondes avant de manipuler de la laitue et après l’avoir fait.

·         La laitue non lavée, y compris les pommes de laitue vendues en sac scellé, doit être manipulée et lavée comme suit :

o   enlevez les feuilles enveloppantes de la laitue fraîche;

o   lavez les feuilles détachées de la laitue à l’eau courante fraîche. Il n’est pas nécessaire d'utiliser autre chose que de l’eau pour laver la laitue. Un rinçage en douceur avec de l’eau est tout aussi efficace que d’employer des nettoyants;

o   rincez la laitue jusqu'à ce que les saletés disparaissent;

o   ne trempez pas la laitue dans un évier rempli d’eau. Les bactéries de l’évier pourraient la contaminer;

o   n’entreposez pas la laitue dans le réfrigérateur pendant plus de sept jours. Jetez-la si les feuilles sont flétries ou roussies; et

o   utilisez de l’eau tiède et du savon pour laver à fond tous les ustensiles, les comptoirs, les planches à découper et les contenants de conservation avant de manipuler la laitue et après l’avoir fait pour éviter la contamination croisée.

·         Il est inutile de laver de nouveau les laitues prêtes à manger vendues dans un emballage scellé portant les mentions « lavé », « prélavé » ou « lavé trois fois ». Ces produits doivent également être mis au réfrigérateur et consommés avant la date de péremption.

Les symptômes se manifestent habituellement trois ou quatre jours après l’infection. La plupart des personnes qui sont malades souffrent de douleurs abdominales et de diarrhées fréquentes. Cette diarrhée est souvent sanglante. Les symptômes disparaissent habituellement après cinq à 10 jours.

Toute personne présentant le genre de symptômes compatibles à une infection à la bactérie E. coli devrait obtenir des conseils de son fournisseur de soins de santé et adopter de bonnes pratiques d'hygiène afin d'éviter la propagation de cette infection.

LIEN :