MONCTON (GNB) – À l’approche de l’hiver, la Semaine de préparation aux tempêtes, qui se déroule du 4 au 10 novembre, est l’occasion de rappeler aux gens du Nouveau-Brunswick qu’ils doivent se préparer aux situations d’urgence.

La semaine est soulignée par le gouvernement provincial et l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, en partenariat avec Énergie NB.

« Les conditions météorologiques ont présenté plusieurs défis cette année », a déclaré le directeur de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, Greg MacCallum. « Des milliers de Néo-Brunswickois se sont retrouvés, à un moment ou à un autre, sans électricité et sans accès immédiat aux services d’urgence. De la tempête de verglas aux inondations, en passant par les tempêtes de neige, dame Nature nous a encore une fois démontré l’importance d’avoir une trousse d’urgence et d’être en mesure de prendre soin de vous-même et de votre famille pendant 72 heures. »

Une bonne préparation à des situations d’urgence compte trois principales composantes :

  • Connaître les risques : Les gens du Nouveau-Brunswick devraient évaluer les sortes d’urgences qui peuvent avoir une incidence sur leur famille et leur communauté. Connaître les risques peut les aider à mieux se préparer à toute catastrophe comme les tempêtes, les inondations, les déraillements de train, les pannes de courant ou d’autres événements.
  • Préparer un plan d’urgence : Tous les foyers ont besoin d’un plan d’urgence. Il aidera les familles à savoir quoi faire en situation d’urgence, et il faut moins de 30 minutes pour en élaborer un. Les membres de la famille devraient prendre le temps de discuter pour établir un point de rencontre; savoir comment se rejoindre; et savoir quoi faire dans différentes situations. Il faut mettre ce plan par écrit et en conserver une copie dans un endroit sûr.
  • Avoir une trousse d’urgence : Les gens du Nouveau-Brunswick devraient avoir tout ce dont ils ont besoin pour eux et leur famille : de l’eau, de la nourriture, des lampes de poche, une radio, des piles, une trousse de premiers soins, des médicaments sur ordonnance, des préparations pour nourrissons et de l’argent comptant (puisque les guichets automatiques pourraient ne pas fonctionner en temps de crise).

« Il n’y a rien de tel que de se préparer aux phénomènes météorologiques extrêmes et de demeurer informés dans de telles situations, a dit M. MacCallum. Nous encourageons les résidents à s’assurer d’être en mesure de s’aider eux-mêmes. La préparation aux situations d’urgence commence à la maison. »

Le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas, a indiqué que la société déploie de plus en plus d’efforts chaque année afin de rétablir le courant plus rapidement lors des tempêtes, mais que rien ne remplace le travail d’équipe et la préparation.

« Nous avons investi dans de meilleures technologies de prévision, et nous avons augmenté la résistance contre les tempêtes de bon nombre de nos infrastructures dans plusieurs régions de la province, a affirmé M. Thomas. Mais à mon avis, notre plus grande réussite est l’excellent travail d’équipe et les relations solides que nous avons bâties au fil des ans avec l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, la Croix-Rouge canadienne, les municipalités et les autres partenaires. En fin de compte, c’est en travaillant ensemble que nous serons capables de surmonter plus rapidement et plus efficacement les défis liés aux tempêtes. »

Un guide de 72 heures est disponible en ligne. Il contient des renseignements utiles pour aider les familles à préparer une trousse d’urgence et un plan d’urgence.

L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick assure la coordination de la préparation en cas d’urgence. Elle coordonne également les opérations provinciales d’intervention en cas d’urgence et assure la gestion des programmes d’aide financière en cas de catastrophe. Elle travaille à l’échelle provinciale, régionale et municipale afin de s’assurer que les communautés sont protégées durant toutes les étapes d’une situation d’urgence.