FREDERICTON (GNB) – La Commission de l’enseignement supérieur des Provinces maritimes lance un sondage auprès des diplômés universitaires des Maritimes ayant obtenu un baccalauréat en 2012. L'objectif est de recueillir auprès des diplômés des renseignements sur la poursuite d’autres études, l’emploi, le financement des études – y compris les prêts et leur remboursement – et les mouvements migratoires.

Les résultats du sondage permettront aux gouvernements, aux universités, aux associations d'étudiants et aux diplômés de comprendre les différents parcours et les facteurs clés qui influent sur la période de transition entre la formation et la vie professionnelle ou qui mènent à la poursuite d’études plus poussées.

Les diplômés seront contactés par courriel ou par téléphone au cours des prochaines semaines. Ceux qui ne sont pas contactés directement peuvent participer en se rendant sur le site Web du sondage pour y inscrire leurs renseignements.

« J’encourage les diplômés qui sont contactés à partager leur expérience et leurs points de vue », a déclaré la directrice générale par intérim de la commission, Catherine Stewart. « Leurs réponses nous aideront à mieux comprendre la situation dans sa globalité en ce qui a trait aux transitions des diplômés universitaires et, par conséquent, elles orienteront les établissements d’enseignement et les gouvernements au moment d’élaborer des politiques et des programmes. »

Mme Stewart a indiqué que ce sondage reposera sur les renseignements recueillis dans un sondage mené auprès de la même promotion deux ans après l’obtention de leur diplôme, et qu’il fournira des renseignements détaillés sur la transition à deux moments distincts.

Les diplômés qui répondent au sondage pourront s’inscrire à un tirage au sort en vue de remporter un grand prix de 1500 dollars ou un des neuf prix de 500 dollars.

Le sondage sera réalisé par PRA pour le compte de la commission, et il se déroulera en français et en anglais. Les réponses des diplômés seront traitées de façon strictement confidentielle.

Le projet est financé par les gouvernements de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard. Il est rendu possible grâce à la collaboration des universités des Maritimes participantes. De plus amples renseignements sur le sondage sont disponibles en ligne. La commission prévoit publier une série de rapports sur les conclusions à compter de 2019.

La commission a été établie en 1974. Elle est un organisme indépendant qui relève des ministres responsables de l’éducation postsecondaire dans les Maritimes. Elle est composée de 20 membres représentant les universités, le grand public (y compris les étudiants) et les trois gouvernements provinciaux. La principale orientation de la commission dans l’exercice de ses fonctions est de chercher en premier lieu à améliorer les services offerts aux étudiants et à maintenir les meilleurs services possible pour les aider à continuer à apprendre tout au long de leur vie.