FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial rappelle aux Néo-Brunswickois que les modifications apportées à la Loi sur les endroits sans fumée et à la Loi sur les ventes de tabac entreront en vigueur le 1er juillet.

« Ces modifications témoignent de l’engagement de notre gouvernement à aider les Néo-Brunswickois à vivre en santé plus longtemps », a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. « En décourageant l’usage du tabac parmi nos concitoyens, notamment chez les jeunes, nous contribuons à la prévention des maladies chroniques, à la diminution des coûts des soins de santé et à l’amélioration de la santé de la population. »

À compter du 1er juillet, conformément à la Loi sur les endroits sans fumée, il sera interdit de fumer et de vapoter :

  • sur les terrasses et toutes autres installations extérieures publiques semblables où l’on sert de la nourriture ou de l’alcool, et à moins de trois mètres de celles-ci;
  • à moins de neuf mètres des portes, des entrées d’air et des fenêtres d’endroits publics fermés et de lieux de travail intérieurs;
  • sur les équipements de terrains de jeux pour enfants et dans les installations sportives situées dans des lieux publics extérieurs, ou à moins de 20 mètres de ceux-ci;
  • sur les sentiers de marche et de course à pied situés dans des lieux publics extérieurs, ou à moins de neuf mètres de ceux-ci; et
  • à l’intérieur des limites des parcs provinciaux, à l’exception des emplacements de camping loués, des terrains de golf et des endroits désignés à l’intérieur du parc.

À compter du 1er juillet, conformément à la Loi sur les ventes de tabac, les mesures suivantes entreront en vigueur :

  • interdiction de vendre des cigarettes électroniques et des liquides à vapoter aux personnes âgées de moins de 19 ans;
  • imposition aux boutiques de vapotage d’une limite d’âge pour leur clientèle et de restrictions en matière de promotion;
  • interdiction de vendre aux personnes d’âge mineur des accessoires pour fumeur (y compris le papier à rouler, les feuilles d’enveloppe, les filtres de cigarette, les fume-cigarette et les pipes), et obligation de les garder dissimulés; et
  • obligation de cacher à la vue de l’extérieur les étalages et les publicités situés à l’intérieur des tabagies et des boutiques de vapotage, et interdiction de faire de la publicité à l’extérieur.

À compter du 1er janvier 2016, le tabac aromatisé, y compris le tabac au menthol, ne sera plus vendu au Nouveau-Brunswick. Le fait d’attendre jusqu’en janvier donne aux propriétaires de magasin le temps de vendre les produits du tabac aromatisés qu’ils tiennent actuellement en stock.

Les modifications toucheront les propriétaires de restaurant et d’autres entreprises, les municipalités, les propriétaires bailleurs, les édifices gouvernementaux, les commerces qui vendent des produits du tabac, y compris des cigarettes électroniques et des liquides à vapoter; et les personnes qui fument ou vapotent.

Les exploitants des installations et commerces qui sont fréquentés par le public et visés par ces modifications sont encouragés à se servir des panneaux mis à leur disposition pour faciliter la transition. Les panneaux suivants sur l’interdiction de vapoter ou de fumer peuvent être téléchargés :

Pour obtenir de plus amples renseignements, les propriétaires et les exploitants des installations et commerces visés sont invités à s’adresser au bureau de la Direction de la protection de la santé de leur région. La liste des bureaux est disponible en ligne.