FREDERICTON (GNB) – Lors de discussions tenues, aujourd’hui, avec ses collègues lors du Sommet de Québec sur les changements climatiques, le premier ministre, Brian Gallant, a mis l’accent sur la nécessité d’obtenir des résultats et d’atteindre un équilibre afin de faire progresser les objectifs de la province.

« Nous mettons l’accent sur la création d’emplois, a déclaré M. Gallant. Le développement de nos ressources naturelles et de nos projets énergétiques d’une manière responsable fait partie de notre plan en matière de croissance économique. Avoir une stratégie pour contribuer à lutter contre les changements climatiques fait partie de notre plan visant à créer des emplois de façon responsable. »

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a accueilli la plupart des premiers ministres et ministres responsables de l’environnement des autres provinces et territoires à l’occasion de cette discussion nationale sur les changements climatiques.

Le sommet visait à cerner les principaux défis que posent les changements climatiques; mettre en commun les expériences et les visions concernant les coûts et bénéfices de la réduction des émissions de gaz à effet de serre; et discuter des enjeux climatiques et énergétiques.

« Le pays dans son ensemble a besoin de travailler collectivement en vue de lutter contre les changements climatiques, a affirmé M. Gallant. Cela signifie que toutes les provinces et territoires, ainsi que le gouvernement fédéral, doivent travailler ensemble pour lutter contre les changements climatiques afin que nous puissions assurer la croissance de l’économie de façon responsable. »

Le ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Brian Kenny, et le député de Fredericton-Sud, David Coon, ont également participé au sommet en tant que membres de la délégation du Nouveau-Brunswick.