DALHOUSIE (CNB) – Le nouveau Centre correctionnel régional de Dalhousie, un établissement pouvant accueillir 100 détenus adultes, a officiellement été mis en service aujourd'hui.

« Nous sommes ravis de procéder à l'ouverture de cet établissement, qui augmentera la capacité carcérale de la province et qui offrira de meilleures conditions de travail et un milieu plus sécuritaire aux employés », a déclaré le ministre de la Sécurité publique et solliciteur général, Robert Trevors. « Je suis particulièrement fier du fait que les travaux de construction ont respecté le calendrier établi et le budget prévu. »

L'établissement remplace l'ancien Centre correctionnel de Dalhousie, un édifice centenaire, ainsi que le Centre de détention de Bathurst, qui fermeront tous deux leurs portes d'ici la fin de l'année.

L'édifice, dont les coûts de construction s'élèvent à 20,2 millions de dollars, comptera 80 employés, y compris 58 agents des services correctionnels. On y trouvera des aires d’admission et de mise en liberté, des salles de soins médicaux, des salles réservées aux programmes, et des aires de visite sécurisées. La sécurité des détenus et du public y sera accrue.

« Cet édifice servira les gens du Nouveau-Brunswick pour les 75 prochaines années, a affirmé le ministre Trevors. Il représente une amélioration majeure comparativement à l'établissement actuel, et il s'inscrit dans un plan général de renouvellement et de réorganisation des services correctionnels au Nouveau-Brunswick. Nous tentons de tirer profit au maximum des établissements que compte la province. »

Le bâtiment a été conçu en vue d'obtenir la certification argent d'après les principes du Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), et il sera inscrit auprès du Conseil du bâtiment durable du Canada. Il a également été conçu pour maximiser l'efficacité énergétique et minimiser l'utilisation de l'eau.

Les travaux de construction du Centre correctionnel régional du Sud-Est, à Shediac, sont sur le point d'être achevés. À son ouverture au début de l’année prochaine, cet établissement, qui remplacera le Centre de détention de Moncton, augmentera la capacité carcérale de la province à environ 550 détenus.