FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial lance un processus de consultation pour connaître l’avis du public sur la création d’un parc provincial dans le bassin hydrographique de la rivière Restigouche.

« Ce réseau hydrographique est l’un des paysages naturels les plus précieux de la province », a déclaré le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Robert Gauvin. « La création du parc provincial du Bassin versant de la Restigouche vise à promouvoir et à rehausser les possibilités exceptionnelles en matière d’écotourisme et de loisir sur la rivière, tout en assurant la protection du saumon de l’Atlantique et de son habitat et en contribuant à la conservation de notre patrimoine naturel. »

Le processus de consultation permettra au public de se renseigner sur ce qui est proposé et de discuter du projet dans le cadre de séances d’information et d’un sondage en ligne.

« Notre gouvernement prend des mesures afin de plus que doubler les terres et l’eau douce conservées au Nouveau-Brunswick pour atteindre 10 pour cent », a affirmé le ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie, Mike Holland. « Par l’entremise de diverses méthodes visant à faire participer les titulaires de droits et les intervenants de partout dans la province, nous sommes convaincus que nous pourrons atteindre notre objectif. »

Les séances d’information visant à recueillir les commentaires du public et des groupes d’intervenants auront lieu du 12 au 14 novembre.

« J’ai hâte d’entendre les commentaires des gens du Nouveau-Brunswick sur ce que pourrait être le parc provincial du Bassin versant de la Restigouche », a dit M. Gauvin.

Les séances d’information auront lieu aux heures et endroits suivants :

  • le mardi 12 novembre, de 17 h à 20 h, à l’Auberge Évasion de Rêves, 11, rue Canada, à Saint-Quentin;
  • le mercredi 13 novembre, de 17 h à 20 h, au poste d’incendie communautaire de Robinsonville; et
  • le jeudi 14 novembre, de 17 h à 20 h, au parc provincial Sugarloaf, à Atholville.

Les gens du Nouveau-Brunswick sont invités à soumettre leurs commentaires à l’une des séances d’information ou à les envoyer par écrit à plansdesparcs-parkplans@gnb.ca ou par la poste au ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, C. P. 6000, Fredericton (Nouveau-Brunswick), E3B 5H1 d’ici le vendredi 6 décembre.