Gouvernement du Nouveau-Brunswick


 

Population

DÉBUT

 

  • Selon le Recensement de 2006, la population du Nouveau-Brunswick se chiffre à 729,995 habitants.
  • Environ 50 % de la population du Nouveau-Brunswick est de sexe masculin, et 50 %, de sexe féminin.
  • Le Nouveau-Brunswick compte 217 790 familles.
  • Environ 4,5 % des gens au Nouveau-Brunswick sont divorcés.
  • Le Nouveau-Brunswick compte 35 585 familles monoparentales.
  • Environ 15 % des Néo-Brunswickois sont âgés de 14 ans ou moins.
  • Environ 71 % des Néo-Brunswickois sont âgés de 15 à 64 ans.
  • Environ 10 % des Néo-Brunswickois sont âgés de 65 à 79 ans.
  • Environ 4 % des Néo-Brunswickois sont âgés de 80 ans et plus.
  • Les hommes au Nouveau-Brunswick vivent en moyenne jusqu’à l’âge de 74 ans, et les femmes, jusqu’à l’âge de 81 ans.
  • Plus de 56,3 % des gens au Nouveau-Brunswick parlent uniquement l’anglais, environ 10,2 % parlent seulement le français et 33,3 % parlent les deux langues.
  • Environ 2,5 % de la population du Nouveau-Brunswick est autochtone.
  • Il y a 26 400 immigrants qui vivent au Nouveau-Brunswick. Cela représente à peu près 3,7 % de la population.

 

 

Travail

DÉBUT

 

  • La moitié des gens au Nouveau-Brunswick vivent en région urbaine, et l’autre moitié, en région rurale.
  • Le taux de chômage au Nouveau-Brunswick se situe à 8,4 %.
  • Parmi les Néo-Brunswickois âgés de 15 ans et plus, 65,3 % sont aptes au travail.
  • Parmi les Néo-Brunswickois employables, 81,7 % travaillent à temps plein ou à temps partiel.

 

 

Éducation

DÉBUT

 

  • Près de 50 % des Néo-Brunswickois âgés de 15 ans et plus ont une 12e année ou moins.
  • Au Nouveau-Brunswick, près de 4 % des élèves du secondaire (10e à 12e année) abandonnent leurs études avant d’obtenir leur diplôme.
  • Seulement 50 % des gens âgés de 16 ans et plus au Nouveau-Brunswick ont les capacités de lecture et d’écriture nécessaires pour fonctionner dans la société moderne.

 

 

Habitation

DÉBUT

 

  • On compte environ 295 960 logements privés au Nouveau-Brunswick, dont 76 % qui sont occupés par le propriétaire et 24 % par des locataires.
  • Plus de la moitié des propriétaires du Nouveau-Brunswick ont une hypothèque.
  • De 1986 à 2006, environ 84 730 maisons et immeubles d’habitation ont été construits.
  • Le loyer moyen d’un appartement de trois chambres à coucher au Nouveau‑Brunswick est de 705 $ par mois.
  • Le loyer moyen d’un appartement de trois chambres à coucher à Fredericton est de 888 $ par mois.
  • Le loyer moyen d’un appartement de trois chambres à coucher à Moncton est de 706 $ par mois.
  • Le loyer moyen d’un appartement de trois chambres à coucher à Saint John est de 640 $ par mois.
  • Environ 68 % des gens au Nouveau-Brunswick ont un ordinateur à la maison et l’accès Internet.

 

 

Santé

DÉBUT

 

  • Seulement 18 % des gens au Nouveau-Brunswick estiment être en excellente santé. Environ 67 % estiment être en très bonne ou en bonne santé, tandis que 15 % estiment que leur état de santé est passable ou mauvais.
  • Près de 33 % des Néo-Brunswickois estiment avoir une excellente santé mentale. Environ 60 % estiment avoir une très bonne ou une bonne santé mentale, tandis que 6 % estiment que leur état de santé mentale est passable ou mauvais.
  • En 2005, le Nouveau-Brunswick a dépensé environ 4 364 $ par personne en soins de santé.
  • En 2005, 6 % des Néo-Brunswickois âgés de 12 ans et plus étaient diabétiques.
  • Le cancer sera diagnostiqué chez à peu près 4 300 personnes au Nouveau‑Brunswick en 2008, et environ 1 940 personnes ne survivront pas à la maladie.
  • En 2005, 23 % des gens au Nouveau-Brunswick étaient des fumeurs.
  • Près de 8 % des Néo-Brunswickois (55 105) souffrent d’asthme.
  • Le Nouveau-Brunswick affiche l’un des taux d’obésité les plus élevés au Canada, soit 33,8 %.

 

 

Services communautaires

DÉBUT

 

  • En moyenne, les gens du Nouveau-Brunswick consacrent 5,6 heures par jour à des activités de loisirs.
  • Au Nouveau-Brunswick, 122 540 personnes, ou 17,2 % de la population, ont une déficience qui limite leurs activités quotidiennes.
  • Parmi les jeunes âgés de 15 ans et moins au Nouveau-Brunswick, 4 % ont une déficience qui limite leurs activités quotidiennes.
  • Près de 20 % des gens âgés de plus de 15 ans au Nouveau-Brunswick ont une déficience qui limite leurs activités quotidiennes.
  • Plus du quart des Néo-Brunswickois disent avoir un très fort sentiment d’appartenance à leur communauté. Environ 46 % des gens ont un certain sentiment d’appartenance à leur communauté, alors que 29 % ont un faible ou très faible sentiment d’appartenance à leur communauté.
  • Environ 50,4 % des gens au Nouveau-Brunswick disent se sentir en toute sécurité dans leur collectivité. Environ 38,5 % de la population se sent raisonnablement en sécurité, tandis que l’autre 12 % a un sentiment d’insécurité.
  • Près de 60 % des gens au Nouveau-Brunswick font confiance à la plupart des personnes qui habitent dans leur quartier. Environ 18,4 % font confiance à de nombreuses personnes, et 19,5 % font confiance à quelques personnes. Il y a seulement 2,8 % qui ne font confiance à personne.