Gouvernement du Nouveau-Brunswick
banniere-1

Le Bon d’études canadien (BEC) aide les enfants de familles à faible revenu, ou les enfants pris en charge, à payer les coûts futurs des études à temps plein ou à temps partiel après le secondaire, que ce soit dans un programme de métiers, un collège ou une université. Pour les personnes admissibles, le gouvernement du Canada verse dans un Régime enregistré d’épargne-études (REEE) une somme entre 500 $ et 2 000 $ pour les dépenses liées aux études après l'école secondaire. Le plus important encore est qu’aucune cotisation à un REEE n’est requise pour recevoir le BEC.

À compter de janvier 2022, environ 148 000 jeunes âgés de 18 à 20 ans seront admissibles à une moyenne de 1 300 $ du montant de BEC non réclamés par individu. Le processus pour leur accès à ces fonds est facile, mais le niveau de sensibilisation est faible. Pour avoir accès à ces fonds, il suffirait d'ouvrir un REEE et par la suite faire la demande du BEC. En faisant une demande du BEC, ces jeunes adultes peuvent faire un pas vers le financement de leurs propres études postsecondaires et se préparer à une meilleure carrière et à un avenir plus prometteur.


Le Bon d’études canadien est versé aux enfants :

  • nés après le 1er janvier 2004;

    et
  • dont le revenu familial net est de 47 630 $ ou moins pour une famille de 3 enfants ou moins. Pour les familles de plus de trois enfants, cliquez ici.  Les Canadiens peuvent obtenir rapidement un relevé de revenu rapidement en tout temps ici

    et
banniere-2

Une fois la demande acceptée, les enfants admissibles reçoivent 500 $, et ensuite, 100 $ pour chaque année d’admissibilité (jusqu’à 15 ou un maximum de 2 000 $).

Vous n’êtes pas obligé d’investir votre propre argent dans le REEE de votre enfant pour recevoir le Bon d’étude canadien.

Avis : les prestations sont également disponibles pour toutes les années auxquelles l’enfant était admissible avant la demande.

 

  • Il ne coûte rien pour s’inscrire!
  • Vous aurez besoin de votre numéro assurance sociale (NAS) et de celui de votre enfant.
    • Pour des renseignements au sujet du NAS, cliquez ici.
    • Les demandes de NAS peuvent maintenant être soumises en ligne. Cliquez ici.
  • Produisez votre déclaration de revenus.
    • Si vous n’avez pas produit de déclaration de revenus au cours des dernières années, ou si vous avez besoin d’aide pour la produire, vous pouvez être admissible à de l’aide gratuite dans un comptoir de préparation près de chez vous.
  • Pour plus de renseignements sur le Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôt, cliquez ici.


En moins de dix minutes vous pouvez lancer votre réussite en ligne en cliquant ici.

Rappel : Vous aurez besoin de votre numéro assurance sociale (NAS) et de celui de votre enfant. Vous devez aussi avoir produit votre déclaration de revenus.

 

      


Des recherches démontrent que de petits montants mis de côté pour les études peuvent générer une série d’effets sociaux et éducationnels positifs pour un enfant et sa famille.

  1. Les jeunes ayant de l’épargne-études sont 50% plus susceptibles de poursuivre des études postsecondaires que ceux qui n’en pas.
  2. Pour les enfants âgés au moins de 11 ans, leur perception de la question de savoir si les études postsecondaire sont financièrement possibles a une influence sur leurs objectifs en matière d’éducation et sur l’effort qu’ils mettent dans leurs travaux scolaires.
  3. Les enfants ayant de l’épargne-études entre 1 $ et 499 $ sont trois fois plus susceptibles de poursuivre des études postsecondaires et quatre fois plus susceptibles d’obtenir leur diplôme.
     


La SIÉS, l’Agence du Revenu du Canada et Service Canada font équipe pour aider les Néo-Brunswickois ayant un revenu modeste à produire leur déclaration de revenus, à obtenir un numéro d’assurance sociale pour leurs enfants ainsi qu'à les inscrire au programme de Bon d'études canadien, et ce, en même temps et au même endroit.

Cliquez ici pour en savoir plus au sujet des Super comptoirs Obtenez vos prestations.