FREDERICTON (GNB) – Une demande de fermeture d’une propriété située à Upper Sackville a récemment été accordée à la suite d’une enquête qui a révélé que la propriété était utilisée pour des activités illégales liées aux drogues.

Les agents de la paix du Programme des communautés plus sûres du ministère de la Justice et de la Sécurité publique ont enquêté sur la propriété, située au 2039, chemin Upper Aboujagane, à Upper Sackville. L’enquête a révélé que la propriété était utilisée pour des activités illégales liées aux drogues, ce qui avait des répercussions négatives sur la communauté.

En vertu de la Loi visant à accroître la sécurité des communautés et des voisinages, une demande de fermeture de la propriété pour 90 jours a été accordée le 2 juin par la juge Denise A. LeBlanc. L’ordonnance précise que tous les occupants doivent quitter la propriété pendant la période prescrite.

Le Programme des communautés plus sûres vise à aider les résidents et les communautés qui subissent les conséquences négatives d’activités illégales. Les propriétaires seront tenus responsables des activités illicites menées sur les lieux de leurs propriétés, notamment :

  • la production, la vente ou l’utilisation de drogues illicites;
  • la prostitution;
  • la vente ou la consommation illégale de boissons alcooliques ou de cannabis;
  • les activités illégales liées au crime organisé ou faisant la promotion du crime organisé;
  • l’agression ou l’exploitation sexuelle d’enfants;
  • les activités de jeu illégales; et
  • la possession illégale d’armes à feu ou d’explosifs.

Pour déposer une plainte confidentielle en vertu de la Loi visant à accroître la sécurité des communautés et des voisinages, les gens doivent communiquer avec le ministère de la Justice et de la Sécurité publique au 1-877-826-2122 ou à l’adresse SCAN@gnb.ca.