NAUWIGEWAUK (GNB) – Au moment où les gens du Nouveau-Brunswick procèdent à des travaux d’entretien printaniers et de nettoyage à la suite des récentes inondations, nous leur rappelons qu’ils doivent être conscients des dangers liés aux intoxications au monoxyde de carbone.

« Une intoxication au monoxyde de carbone peut survenir à n’importe quelle période de l’année », a déclaré le prévôt des incendies par intérim, Michael Lewis. « Nous rappelons aux gens que, lorsqu’ils se servent de génératrices et de tout autre équipement qui augmente le risque d’intoxication au monoxyde de carbone, ils doivent prendre des précautions pour se protéger eux-mêmes ainsi que leur famille. »

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, a indiqué que l’exposition au monoxyde de carbone peut être mortelle.

« Respirer du monoxyde de carbone réduit la capacité de votre corps de transporter l’oxygène dans votre sang et, même lorsqu’elle n’est pas mortelle, une exposition au monoxyde de carbone peut avoir des effets à long terme sur le cerveau, le cœur et le fœtus des femmes enceintes, a affirmé la Dre Russell. Étant donné que le monoxyde de carbone n’a pas de goût, d’odeur ou de couleur et qu’il n’irrite pas le nez, les yeux ou la gorge, il représente une menace sérieuse, en particulier lorsque les gens dorment. »

M. Lewis a offert les conseils de sécurité suivants :

  • Il ne faut jamais utiliser de génératrices, de pompes ou tout autre équipement alimenté au carburant à l’intérieur.
  • L’équipement à moteur devrait toujours être placé à au moins quatre mètres de toute structure.
  • S’il y a une panne de courant ou si le courant a été coupé à la maison, il ne faut jamais utiliser d’appareils alimentés aux combustibles à base de carbone (comme le kérosène, l’essence ou le mazout) à l’intérieur pour le chauffage ou la cuisson. Ces appareils produisent du monoxyde de carbone.
  • Les appareils de chauffage d’appoint, comme ceux qui sont alimentés au propane ou au kérosène, ne devraient jamais être utilisés à l’intérieur, car ils peuvent causer un incendie.
  • Si un appareil alimenté à un combustible à base de carbone a été exposé à des eaux d’inondation, il devrait être inspecté par un expert avant d’être utilisé.
  • Les gens devraient s’assurer que leur demeure est dotée de détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone à piles en bon état de fonctionnement.
  • Il faut utiliser les appareils de chauffage et de séchage avec prudence. Il faut tenir les matières combustibles loin des appareils qui produisent de la chaleur.

Une intoxication au monoxyde de carbone peut survenir rapidement. Toute personne qui croit avoir été intoxiquée au monoxyde de carbone doit sortir immédiatement à l’extérieur et se rendre à l’hôpital le plus proche ou composer le 911.

« Le monoxyde de carbone est absorbé par le système sanguin plus facilement que l’oxygène, et l’inhalation de monoxyde de carbone réduit la capacité du corps à transporter l’oxygène dans le sang », a dit le coordonnateur régional des mesures d’urgence à l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, Tim Nickerson. « L’intoxication au monoxyde de carbone peut entraîner de graves effets à long terme sur la mémoire, le fonctionnement du cerveau, le comportement et la fonction cognitive. La présence d’un détecteur de monoxyde de carbone dans votre maison est le meilleur moyen de vous protéger et de protéger votre famille contre une intoxication au monoxyde de carbone. »

M. Nickerson, la Dre Russell et M. Lewis ont participé à un événement dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité civile, qui se déroule du 5 au 11 mai. Le thème de la campagne de cette année est Soyez prêt en cas d’urgence.