FREDERICTON (GNB) – Le cadre pour une stratégie en matière de soins palliatifs au Nouveau-Brunswick a été dévoilé, aujourd’hui, à Fredericton.

« Notre manière de vivre est importante, de même que notre façon de mourir », a affirmé la ministre des Aînés et des Soins de longue durée, Lisa Harris. « C’est pourquoi il est essentiel de pouvoir accéder à des services de soins palliatifs et de soins de fin de vie de haute qualité. »

Mme Harris parlait au nom du ministre de la Santé, Benoît Bourque.

Elle a dévoilé un cadre de services intégrés et de soins centrés sur la personne qui orientera la création de plans d’action, de politiques, de programmes et de services dans le cadre de la stratégie provinciale en matière de soins palliatifs.

« Changer notre façon d’offrir des services exigera une collaboration et une planification minutieuse de la part de tous les partenaires », a dit Mme Harris.

Un comité consultatif, dirigé par le Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick, sera formé afin de dresser un plan d’action. Le comité sera composé de représentants des milieux des soins palliatifs et des soins de santé ainsi que d’intervenants communautaires.

Le cadre repose sur des piliers stratégiques établis en fonction de cinq thèmes :

  • les soins centrés sur la personne;
  • l’inclusion du réseau de soutien familial;
  • la capacité de l’équipe professionnelle;
  • les capacités communautaires; et
  • le leadership des régies régionales de la santé; du Programme extra-mural et d’Ambulance Nouveau-Brunswick, ainsi que de la province.

« Le cadre pour les soins palliatifs au Nouveau-Brunswick se fait attendre depuis longtemps et est absolument nécessaire à ce moment-ci », a déclaré la présidente de l’Association des soins palliatifs du Nouveau-Brunswick, la Dre Renée Turcotte. « La recherche confirme que des services de soins palliatifs complets permettent non seulement d’améliorer la satisfaction chez les patients et les fournisseurs de soins, mais aussi de réduire le temps passé en salle d’urgence et à l’hôpital. La prestation des bons soins au bon endroit peut réduire les pressions au sein de notre système de soins de santé. »