FREDERICTON (GNB) – La zone 3 (région de Fredericton) passera à la phase orange du plan de rétablissement provincial révisé relatif à la COVID-19 dès minuit ce soir.

La Santé publique a recommandé que la zone 3 passe à la phase orange en raison du nombre élevé d’interactions sociales et de lieux de rassemblement social; de plusieurs lieux d’expositions, y compris des écoles, des pubs, des centres d’activité physique, des établissements de santé et des clubs sportifs; et d’importantes interactions entre les gens demeurant dans les zones 1 et 2 – qui sont déjà dans la phase orange – et les gens de la zone 3.

« La COVID-19 demeure présente ici et dans les autres provinces de l’Atlantique », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Ce n’est pas le temps de participer à de grands rassemblements sociaux. Gardez votre nombre de contacts étroits le plus petit et constant possible. Afin de ramener les zones orange dans la phase jaune à temps pour Noël, nous devons réduire nos activités non essentielles le plus possible. »

Douze nouveaux cas

La Santé publique a signalé 12 nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui.

Il y a huit cas dans la zone 2 (région de Saint John), soit :

  • une personne âgée de 19 ans ou moins;
  • une personne âgée entre 20 et 29 ans;
  • trois personnes âgées entre 40 et 49 ans;
  • une personne âgée entre 60 et 69 ans;
  • une personne âgée entre 80 et 89 ans; et
  • une personne âgée entre 90 et 99 ans.

Il y a trois cas dans la zone 3 (région de Fredericton), soit :

  • deux personnes âgées de 19 ans ou moins; et
  • une personne âgée entre 20 et 29 ans.

L’autre cas est une personne âgée entre 20 et 29 ans dans la zone 1 (région de Moncton).

Tous les cas sont sous investigation, et les personnes sont en auto-isolement.

Il y a 465 cas confirmés au Nouveau-Brunswick, et 353 personnes se sont rétablies. Il y a eu sept décès. Il y a 105 cas actifs, et l’un d’entre eux est hospitalisé. À ce jour, 120 145 tests de dépistage ont été réalisés.

« Alors que notre expérience de la COVID-19 et nos connaissances continuent d’évoluer, il en est de même pour les exigences », a déclaré le premier ministre, Blaine Higgs. « Nous savons qu’il peut être difficile de suivre le rythme lorsque des changements sont apportés aux règles et aux exigences, mais nous devons faire preuve de flexibilité et continuer à nous adapter pour garder les gens du Nouveau-Brunswick en sécurité et ralentir la propagation de la COVID-19 dans notre province. »

Changements apportés aux déplacements vers le Nouveau-Brunswick

À compter de minuit ce soir, les gens qui se rendent au Nouveau-Brunswick, y compris les résidents de toutes les provinces de l’Atlantique, devront s’auto-isoler pendant 14 jours, à moins d’en être exemptés. De plus, il est maintenant obligatoire de s’enregistrer pour venir au Nouveau-Brunswick; cette mesure s’applique également aux Néo-Brunswickois qui reviennent à la maison après un voyage à l’extérieur de la province. Les voyageurs doivent s’inscrire à l’adresse www.gnb.ca/inscriptionvoyage. Les gens qui ne s’inscrivent pas pourraient se voir imposer des pénalités.

Clarifications à l’intention des résidents de Campobello

Les résidents de Campobello Island sont autorisés à revenir au Nouveau-Brunswick après s’être arrêtés à Lubec, au Maine, pour faire le plein, acheter des provisions ou pour des raisons liées à la santé, ou encore à Lubec ou Machias, au Maine, pour des raisons liées à la santé, sans devoir s’auto-isoler.

« J’encourage les résidents de Campobello Island à limiter leurs déplacements à l’extérieur de l’île afin de minimiser les risques, a dit M. Higgs. Ils doivent tenir compte des mesures de la Santé publique pour chaque région où ils se rendent, mais également des mesures de la Santé publique au sein de leur propre zone, qui est présentement dans la phase orange. »

Renouvellement et révision de l’arrêté obligatoire

L’arrêté obligatoire émis dans le cadre de l’état d’urgence a été révisé, aujourd’hui, en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence.

Dans les zones orange et rouges où la bulle formée d’une seul ménage est en vigueur, la bulle peut être élargie de façon à inclure un aidant ou un soignant, ou encore un membre de la famille immédiate qui a besoin de soutien sur le plan mental, social et/ou émotionnel.

Si une personne habite seule et qu’elle a besoin d’aide sur le plan mental ou d’une autre forme de soutien, un aidant peut être un soignant formel ou informel, comme un ami proche ou un voisin. Les membres de ce ménage ainsi que l’aidant ou le membre de la famille immédiate qui a besoin d’aide sont autorisés à aller au restaurant ou à d’autres établissements ensemble, y compris à l’église.

À compter de minuit ce soir, les établissements titulaires de licence – comme les bars et les restaurants – dans les régions qui se trouvent dans la phase orange du plan de rétablissement doivent veiller à ce que tous les clients soient assis en tout temps, sauf pour entrer et sortir de l’établissement ainsi que pour aller aux toilettes et en revenir. Ce changement est apporté en vue de minimiser les interactions et les contacts étroits, tout en permettant à ces établissements de continuer à mener leurs activités.

Des efforts sont déployés dans les communautés de partout au Nouveau-Brunswick pour veiller à l’application des règles relatives à la COVID-19. Les policiers, les agents de la paix et les inspecteurs se rendent dans des lieux publics pour veiller à ce que les gens respectent la loi et que les entreprises suivent les directives. Ils s’assurent également que les entreprises ont un plan opérationnel.

Les gens qui ont des préoccupations concernant le respect des mesures en vigueur dans le cadre de l’état d’urgence peuvent téléphoner au 1-844-462-8387 sept jours sur sept, de 9 h à 17 h. Ils peuvent également faire parvenir un courriel à l’adresse helpaide@gnb.ca.