FREDERICTON (GNB) – Les gens du Nouveau-Brunswick sont invités à participer au processus de consultation prébudgétaire pour le budget 2021-2022.

« La pandémie de COVID-19 représente un défi de taille pour tout le monde et elle nous a incités à envisager de faire les choses différemment », a déclaré le ministre des Finances et du Conseil du Trésor, Ernie Steeve. « Alors que nous lançons la période de consultation prébudgétaire pour l’exercice financier 2021-2022, les gens sont invités à faire part de leur avis sur la façon dont nous pouvons bâtir une reprise durable qui assurera un meilleur avenir à l’ensemble de la population du Nouveau-Brunswick. »

Les gens ont jusqu’au 11 février pour participer au sondage en ligne ou pour faire parvenir leurs commentaires par courriel à l’adresse wwwfin@gnb.ca.

Un document de consultation prébudgétaire a été préparé. Il dresse le portrait des défis auxquels la province fait face, et il fournit des renseignements financiers à jour. Il comprend également une liste de questions liées aux six grandes priorités du gouvernement :

  • Dans quels secteurs le gouvernement devrait-il prioriser ses investissements afin d’améliorer votre santé?
  • Quels sont les outils et ressources nécessaires pour soutenir l’amélioration de notre système d’éducation et la réussite de nos élèves?
  • Comment stimuler les investissements du secteur privé afin qu’ils soutiennent une économie plus forte et plus résistante?
  • Sur quoi le gouvernement devrait-il se concentrer pour améliorer la gouvernance locale et soutenir la croissance de communautés dynamiques et viables?
  • Où le gouvernement devrait-il en priorité déployer ses efforts pour protéger l’environnement et lutter contre les répercussions du changement climatique?
  • Quels services peut-on mettre en ligne afin de réduire les coûts et accroître la flexibilité pour la population du Nouveau-Brunswick?

« Notre budget 2021-2022 sera le reflet de l’époque dans laquelle nous vivons, a dit M. Steeves. Les décisions que nous prenons en tant que gouvernement et en tant que province doivent prendre en considération les répercussions de la pandémie, la nécessité de soutenir la reprise économique ainsi que la responsabilité financière. »